Pour oublier l'attentat de Manchester ils chantent "Don't Look Back in Anger" d'Oasis

C'est l'une de ces scènes qu'on ne peut avoir qu'en Angleterre : alors que les habitants rendent hommage aux victimes dans une église de Manchester, une anonyme se lance dans un a capella du morceau phare d'Oasis. Et tout le monde se met à chanter. Magique.

God Save the Queen. C’est l’esprit de résilience anglais dans toute sa splendeur et on doit cet instant magique à une dénommée Lydia Bernsmeier-Rullow. Son geste, digne d’un Winston Churchill qui aurait trop écouté la BBC : avoir repris un morceau d’Oasis vieux de 20 ans pour commémorer l’attentat qui a frappé sa ville quelques jours plus tôt. D’abord seule à chanter face à une foule surprise par l’initiative, elle est rapidement reprise en choeur par tous ses voisins, et Don’t Look Back in Anger (« Ne sois pas en colère contre ton passé » en V.F.) devient alors un hymne universel.

La musique adoucit les moeurs. « Ça m’est venu naturellement, témoignera quelques minutes plus tard Lydia au micro d’un correspondant du Guardian, après cette tragédie il est impossible de regarder en arrière; nous devons avancer et regarder droit devant. » Personne n’aurait parié que les frères Gallagher deviendraient malgré eux les ambassadeurs de la paix, mais c’est pourtant ce qui s’est passé le 25 mai à Manchester, leur ville d’origine.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS