L'hommage du jour : "Black Hole Sun" par Robert Trujillo (Metallica)

Depuis le suicide par pendaison de Chris Cornell, l'ensemble de la planète rock (Red Hot, U2, Cage The Elephant...) semble s'être mobilisé pour un hommage posthume. Mais personne n'arrive à la cheville du bassiste de Metallica.

Reprendre le morceau le plus célèbre de Soundgarden, c’est à priori à la portée de tout le monde. En revanche, se lancer dans une reprise de Black Hole Sun seul à la basse face à plus de 10 000 spectateurs, c’est une autre paire de manche. C’est précisément ce qu’a fait Robert Trujillo, l’un des meilleurs bassistes au monde encore en activité, vendredi dernier lors d’un concert de Metallica, à Boston. On regarde.

Trujillo, père et fils. Et si vous pensiez que bassiste était une profession en voie d’extinction, attendez d’avoir vu Tye, fils de Robert. À l’âge où ses copains s’échangent encore des cartes Pokémon, lui rejoint le groupe Korn à la 4 cordes. C’est vrai qu’il a été à bonne école avec papa. Détail important avant de regarder la vidéo ci-dessous : Tye n’a que 12 ans. Niveau rythmique, ça ne rigole pas chez les Trujillo.

https://www.instagram.com/p/BR4PU1MFtM5/?taken-by=robtrujillo

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS