Les Red Hot reprennent "Give it Away" avec George Clinton (et c'est chaud bouillant)

"Donne-le moi, maintenant"

Rencontre au sommet. Mon premier joue à poil depuis 36 ans, mon second a quasi inventé la P-Funk avec Funkadelic et célèbre actuellement sa tournée d'adieu après cinq décennies dédiées au groove et aux tenues bariolées. Ensemble, tout ce beau monde s'est retrouvé ce week-end à Sydney, en Australie, où ils ont repris le plus épicé des titres des Red Hot. 

 

Inutile de préciser que cette version de Give it away, vieille de 28 ans, n'a pas pris une ride. Et qu'elle est jouée par des Red Hot toujours en forme malgré la soixantaine qui approche à grands pas. En attendant la sortie d'un livre sur de conseils fitness aux rockeurs (on peut toujours rêver), les Américains passeront également par les Grandes Pyramides de Gizeh en Egypte (le 15 mars) mais se font toujours désirer pour le successeur de "The Getaway" (2016). On parie que le temps que vous ayez lu ce papier sur pourquoi la basse est l'instrument le plus important, Kiedis aura donné de nouveaux signes de vie. 

 

 

 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS