Avec cet inédit de Roméo Elvis, la Belgique est (un peu) en finale de la Coupe du Monde

Colors n'en finit plus de séduire avec ses sessions toujours plus léchées et surprenantes. Après Daniel Caesar, James Isaac, Jorja Smith, Eddy de Pretto ou Lomepal, c'est au tour de Roméo Elvis de se prêter à l'exercice.

Avec un certain talent : produit par Le Motel, 300 (Henri) est un titre puissant, où le rappeur belge, de son flow imposant, fait autant dans l’egotrip et le chauvinisme que dans l’introspection avec une fin de morceau dédié à son grand-père : « J’ai modifié la fin du son pour papi/Il est en train de partir/On s’occupera de mamie, t’inquiète même pas. »

On ne sait pas encore si cet inédit figurera ou non sur le prochain album de Roméo Elvis, attendu pour 2019. Par contre, on est certain de tenir là un morceau assez percutant pour consoler nos amis belges. La finale, ce n'est pas pour tout de suite, mais le talent est là.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS