Qui est Khaled Freak, le YouTubeur qui mixe auto-tune et politique ?

Si le rap auto-tuné de PNL ne vous semble pas assez politiquement engagé, il se pourrait bien que Khaled Freak, technicien réseau au civil, ait la solution pour vous rendre accro aux débats à l'Assemblée nationale.

On le sait depuis longtemps : la politique française est une affaire de punchlines et on ne compte plus le nombre de Présidents, rappeurs avant l’heure, à s’être fait élire grâce à la phrase qui tue. Problème : ces longs débats n’intéressent plus personne, et surtout pas les gamins.

Imaginez maintenant qu’un anonyme s’amuse à remonter ces vidéos pour composer une sorte de Pimp My Ride politique où chaque phrase deviendrait un couplet de rap cyborg à mi-chemin entre PNL (les filtres vocaux), Koudlam (l’ambiance post-nucléaire) et Chassol (pour le sampling des images). C’est précisément ce qu’a fait le dénommé Khaled Freak, père de famille de 35 ans vivant paisiblement à La Ciotat, un soir de glande devant son écran.

Posté très confidentiellement en 2013, le remix du débat entre Dominique Dord (Les Républicains) et Bernard Cazeneuve (PS), alors ministre du budget, devient début février 2016 l’objet d’un buzz infernal après avoir été repéré par un site de rap, puis récupéré par les médias grands publics comme FranceTV info. Dans la lignée de Mozinor, le mashup ultime (bien plus puissant que toutes les saillies digitales de Booba) est rapidement suivi par d’autres détournements, tous plus jouissifs les uns que les autres. Et tout le monde passe au karcher de l’auto-tune.

Jean-Luc Mélenchon dénonçant l’hypocrisie des élus de l’Élysée grâce à un refrain 100% Lacrim :

Une double ration d’auto-tune pour un Nicolas Sarkozy plongé dans le son des banlieues :

Bon joueur, le député Dominique Dord s’est récemment fendu sur Twitter d’un clin d’œil au YouTubeur à l’occasion de la nomination de Cazeneuve au poste de Premier Ministre. Khaled Freak, lui, ne brigue aucun mandat. Son plus grand rêve : rencontrer un ingénieur du son et lui poser toutes les questions insolubles. On lui souhaite vivement de faire carrière dans la progressive house (sa passion) pour approcher son idole absolue (R3hab). En attendant, on se dit qu’on vient peut-être de trouver le remède à l’abstention chez les jeunes.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS