Chaud : Raphael chante contre le dérèglement climatique

On pensait que le chanteur français était encore coincé dans sa caravane, le voilà qui revient possédé par l'esprit de Nicolas Hulot sur le single "L'année la plus chaude de tous les temps". Brrrr...

Mister Météo. Alors que 2016 reste à ce jour l’année la plus chaude depuis 1880 (+0,94ºC à la moyenne du 20e siècle), le chanteur vient d’annoncer son retour pour fin septembre avec « Anticyclone », un huitième album studio spontanément enregistré avec Gaëtan Roussel (Louise Attaque) et Julien Delfaud, en deux semaines.

« J’ai écrit cette chanson l’été dernier au bord de l’eau, en Italie, déclare Raphaël sur ce premier extrait. J’écoute beaucoup la météo marine italienne, il n’y a rien de plus beau. » Plein de prévenance, le chanteur répète que « c’est l’année la plus chaude de tous les temps, de tous les temps » cinq ou six fois pendant le refrain, avant de conclure sur un ton apocalyptique « que tu n’as encore rien vu« . Voudrait-il concurrencer Mister Meteo et Nostradamus ?

Bien sûr que c’est une métaphore. « L’année 2016 étant la plus chaude depuis qu’on enregistre les températures. Ça en dit beaucoup sur la manière dont on abîme le monde », explique le chanteur ; manière de dire que « Anticyclone » sera surtout une affaire d’amour. La dernière fois qu’on a entendu parler de Raphaël Haroche, c’était pour une autre histoire : Retourner à la mer, son recueil de nouvelles (Gallimard) qui décrochait le prix Goncourt. Comme quoi, on peut commencer par zigzaguer en Caravane et ajuster sa carrière dans un corps de métier hydrométéorologique. Reste une question : dans 150 ans, est-ce qu’on s’en souviendra ? Pas dit.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS