Quels sont les 10 groupes rock et punk de… Marseille ?

Non, le rap, la bouillabaisse et Jul n'ont pas totalement éclipsé la scène rock de Marseille. On a demandé au disquaire Stéphane de chez Lollipop de dégainer 10 groupes à reverb qui cassent tout en ce moment.

Qúetzal Snåkes : « La sensation psych-garage du moment, avec un son énorme de trois guitares et un bassiste jouant plus fort que l’ensemble entier. L’hyperactif Alex mène ce projet, après avoir joué dans 27 groupes (si, j’ai compté) et organisé 137 concerts (là, c’est approximatif). Je leur ai proposé de les signer sur Lollipop Records, mais ils m’ont fait comprendre qu’ils n’avaient pas besoin de mon label de ringards. Ces jeunes ! »

Tomy & The Cougars : « Dans la veine punk fin 1976 early Clash meets Briefs meets Ramones, Tomy & The Cougars en imposent. Compos efficaces et refrains accrocheurs avec le look et l’arrogance qui vont bien au style. On leur a proposé de jouer avec Neurotic Swingers devant plus de 250 personnes, mais ils nous ont fait comprendre qu’ils n’en avaient rien à foutre de notre groupe de ringards. Ces jeunes ! »

Kids Riot : « Avec Dissonant Nation, ce sont les deux projets de Lucas, un chanteur-guitariste suivi, signé puis lâché par une major. Les deux groupes continuent de sortir des disques d’une qualité constante ; Dissonant Nation dans une veine indie rock et Kids Riot dans un esprit plus folk. Le prochain est celui des Kids Riot avec, bien sûr, un showcase à venir… chez nous. »

Rescue Rangers : « Les musiciens changent, mais Pascal continue ce mélange stoner Queen Of The Stone Age / Foo Fighters assumant ses influences Syd Barret et Beatles. Page Hamilton de Helmet l’a pris sous son aile en produisant (dans le sens Spectorien) le nouvel album et en jouant parfois avec eux sur scène. Pour avoir eu le privilège de l’écouter en avant-première, je peux certifier que ce disque va être une tuerie ! »



Sunsick : « L’année prochaine, ce groupe passera du statut de prometteur à celui de ringard donc n’attendez pas, courez acheter leur dernière k7, s’il en reste un exemplaire. J’ai un faible pour ces gars-là, humainement adorables et musicalement capables de composer de petits tubes power pop garage. Ce genre de morceaux que vous pensez facile à composer mais que vous n’arrivez pas à faire. Eux, le peuvent. »

Laydown : « Les musiciens de ce groupe jouent ou ont joué dans Los Alamos, Eastern Committee, Oh ! Tiger Mountain, Ohmodron et des groupes listés ici… On peut en déduire que la scène marseillaise est incestueuse. Ce trio « space rock, noise, kraut, psyche » va sortir son premier EP sur le label sud-américain Volante Discos (Wooden Shjips, Crystal Stilts, Holy Wave, etc). »

Cathedrale : « Situé entre Marseille et Toulouse, ce jeune combo mené par un ancien guitariste des Departure Kids vient de tourner en Europe et sortir un excellent 45T enregistré par Lo’ Spider vient de sortir sur Ave The Sound, association militante à l’origine entre autres actions de la première édition de la Quinzaine des Indépendants. On peut apprécier sur ces 4 titres une énergie post-punk matinée de power pop. »

Roxy Is Angry : « Le premier à m’en parler, ce fut Stefan Mystic Punk Pinguin de la la plateforme.audio, un gars qui assiste à 6 concerts par semaine (parfois 7). Puis, le nom a commencé à circuler avec insistance chez des personnes de bon goût. Un post-punk classieux, joué avec urgence par cette jeune garde marseillaise. Le groupe qui monte. »

Cowboys From Outer Space : « Comment parler de rock à Marseille sans évoquer les Cowboys ? Une institution. Ils ont joué partout : du petit rade de village aux plus grands festivals et restent le seul groupe marseillais à avoir été  »album du mois » dans Rock & Folk. Leurs concerts voyagent entre Elvis, les Cramps et Chrome Cranks. Et le bassiste seul joue plus fort que tout l’orchestre des Qúetzal Snåkes ! »

The Pleasures : « Dans une veine pop rock & roll, notre nouveau groupe ! Deux des membres sont encore presque jeunes ha ha. Le son ? Un peu comme si Nick Cave chantait des mélodies pop sur les riffs des Black Keys ou du Blues Explosion. Ok, le name-dropping est un peu fort, mais faut bien vous accrocher, non ? »

Mais Marseille c’est aussi : Conger !Conger !, Keith Richards Overdose (dans lequel joue Polo, la moitié de Lollipop Music Store), Catalogue, La Flingue, Shiloh, x25x, Doc Vinegar, Jim Younger’s Spirit, No Exit Only, Oh !Tiger Mountain, Kid Francescoli, Aline, Mure, Nevche, Temenik Electric, Isaya, Jean-Marc Montera, Ahmad Compaoré, Rit, Dupain, Nicolas Dick, Moon Ra, Philippe Petit, Belphegorz, No Exit Only, Dirteez, Warrior Kids, Parking Shell, Los Bankalos, Miss Parker, The Host…

Et, bien sûr, tous ces disques, K7 et CD sont disponibles chez Lollipop Music Store, 2 Blvd Théodore Thurner à Marseille.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS