XXXTentacion, l'emo ultra-violent devenu star du rap

Qui donc se cache derrière cette tignasse bicolore et ce blase digne d’un site pornographique ibérique ? Un adolescent des années 2000 comme les autres... en plus violent, talentueux et suicidaire.

Né en 1998 en Californie, Jahseh Onfroy de son vrai nom  a déclaré à Genius avoir été bercé par les douces sonorités de groupes comme Papa Roach, Three Days Grace ou The Fray. En somme, des goûts dignes de n’importe quel adolescent mal dans sa peau (pour ne pas dire emo) des années 2000, qu’il exprime à travers un panel de tatouages éloquent : “KILL” sur la paume, “D-E-A-D” sur les phalanges, “BAD – VIBES” sur les paupières et un cœur brisé sur la pommette liste non exhaustive. Une oreille et un attrait prononcé pour la dépression le placent aux antipodes de la majorité de ses homologues.

La case zonzon. Toutefois, un point le rapproche du champ lexical du rap : la taule. Ça, “X” connaît  il se fait surnommer ainsi car les Ricains sont incapables de prononcer correctement son nom. D’ailleurs, son cliché le plus emblématique n’est autre qu’un mug shot, photographie prise par la police lors d’une arrestation.

L’homme étant ultra violent, il n’est pas non plus compliqué de trouver des vidéos de ses exploits sur YouTube. Une propension à la castagne qui lui vaut un casier judiciaire bien fourni. Mais en août 2016, il a clairement fauté : il est incarcéré pour séquestration, subornation de témoin et agression sur sa compagne enceinte.

En 2017, c’est encore pire. Il semblerait que, deux ans après sa sortie, le monde entier se soit subitement dit : “Eh les gars, il est pas mal en fait, le morceau Look at Me !” De fait, cela faisait longtemps qu’on n’avait pas assisté à une telle violence. Toujours écroué, Onfroy assiste donc à sa fulgurante ascension depuis sa cellule, avant d’être libéré le 29 mars 2017. La suite ? La voici : XXXTentacion est tout simplement devenu le mec le plus vénère du hip-hop américain… jusqu’au dégoût. C’est précisément là que la fascination pour sa violence, au propre comme au (dé)figuré, s’arrête : la récente publication par Pitchfork des détails de l’agression de sa victime, enceinte, fait apparaître que Jahseh Dwayne Onfroy, de son vrai nom, l’aurait étranglé, tabassé, lui aurait mis la tête sous l’eau et l’aurait même menacé de lui couper la langue. C’est peut-être le début de la fin pour XXXTentacion. Il n’a même pas 20 ans.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS