Voici l'histoire des concerts les plus pourris de tous les temps

Internet est impitoyable. Ce 9 juillet dernier à Alger, Rohff s’est senti bien seul. D’après la légende, il n’y avait que 13 personnes qui attendaient sa performance. Le rappeur de Vitry est vite devenu la risée des réseaux. Comme chez Jack on est pas du genre à tirer sur l’ambulance et qu’on a un cœur grand comme ça, on a décidé de lui montrer qu’il y a eu encore pire. Florilège.

Shit happens. Les Kings of Leon se souviendront longtemps de leur concert dans le Missouri en 2010. Alors qu’ils commencent leur set, une horde de pigeons survole la scène. Les frères Followill ne doivent pas être populaires chez les oiseaux puisque… de la fiente commence à pleuvoir sur le groupe ! Incrédule, Jared, le bassiste, lève la tête. Le pauvre gagne un cadeau surprise dans sa bouche. Beurk… Au bout de quatre chansons, ils doivent fuir. Sur Twitter, ils évoquent des « conditions insalubres ». Joli euphémisme.

La grande arnaque du Rock’n’Roll. Les Sex Pistols se sont toujours fait une joie et un devoir de choquer l’audience. Pour leur ultime concert, à San Francisco en 78, c’est l’apothéose. Le son est horrible. Sid Vicious, sous héroïne, joue comme un pied. Et ce, même pour les standards punks. C’est dire. Rotten insulte tout ce qui bouge et termine par cette punchline restée légendaire : « Avez-vous déjà eu l’impression de vous faire avoir ? » La foule est en rage. Y’a comme un petit goût de carotte.

Kanye Comedy Club. Au moment de débuter le « Saint Pablo Tour », Yeezy est déjà en burn-out. À Sacramento, en 2016, les fans sont en stress. Kanye semble instable. À L.A., il a annulé son concert à une demi-heure avant. Soulagés lorsqu’il arrive sur scène, ils sont chauds comme la braise. Après trois titres, ils déchantent. Le rappeur se lance dans une tirade interminable de 17 minutes. Kanye bave sur Jay Z, Beyoncé, Mark Zuckerberg, MTV et s’explique sur son soutien à Donald Trump. Malaise. Il fait un « mic drop » et se taille, sous les « Fuck You Kanye ! ». C’était tout pour lui. Il annulera la tournée le soir-même.

Y’a quelqu’un ? L’Oscar de la lose revient à la chanteuse de R’n’B Brandy. En 2013, elle prend l’avion pour l’Afrique du Sud. Un stade de 90  000 places l’attend. Lorsque le show débute, 40 personnes sont dans les tribunes. Humiliation totale. C’est toujours plus que Rohff me direz-vous. Certes, mais la plupart étaient des ouvriers de la maintenance. Après deux morceaux (quand même !), elle lâche l’affaire, folle de rage. Pourquoi un tel fiasco ? Elle devait être l’invitée surprise du Mandela Day. Petit détail : personne n’a prévenu les spectateurs ni même la télévision. Bonjour tristesse.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS