Une mairie interrompt un concert de Metal parce que la musique ne lui plaît pas

Ça s'est passé lors d'un concert gratuit à Thionville, dans l’est de la France, et le groupe de néo Metal Dusk of Delusion a dû tout arrêter au bout de cinq morceaux.

Le motif : la musique ne plaisait pas à un responsable de la mairie. Lors du festival gratuit Rock Electro Festival qui se déroule à Thionville, les Nancéiens de Dusk of Delusion montent sur scène autour de 21 heures. Tout allait bien jusqu’au moment où ils ont été priés de débrancher les guitares. « D'après les organisateurs de l'évènement, c'est un responsable de la mairie qui a demandé à tout arrêter parce qu'il n'aimait pas le style du groupe qui jouait », rapporte France Bleue Moselle. Un employé de la mairie aurait fait pression sur l’ingénieur du son pour qu’il coupe la musique, et fasse capoter le concert. Les trois autres concerts prévus ce soir-là ont également été annulés. 

Thionville, c'est pas Montréal. Le chanteur du groupe, Benoît Guillot, n’a pas compris cette décision. « La programmation était connue, alors pourquoi avoir attendu le milieu du concert pour tout arrêter ? Qu'on annule un concert pour difficultés financières deux semaines avant, oui, ça arrive. Mais pour des raisons esthétiques, et dans ces conditions, c'est vraiment la première fois que j'en entends parler. » Le maire a réagi et selon ses informations, l'interruption du concert était liée à l'intensité du son. Mais pour Benoît, la personne qui a pris cette décision « a tout bonnement décrété que le Metal, ce n'est pas de la musique ». Et ça, c’est pas cool. Une chose est sûre : Thionville n’est pas Montréal, auto-proclamée « ville d’excellence du Metal ».

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS