Une étude nous apprend que l’EDM « stresserait les poissons »

Du coup, faut-il interdire tous les festivals à proximité des plages ?

Vous n’êtes plus tout.e seul.e. La vérité était là, sous vos yeux, vous le saviez mais jusque-là, les preuves manquaient. C’est chose faite : l’EDM (Electronic Dance Music, voir ici pour plus de détails) de Steve Aoki, Marshmello, Calvin Harris ou même feu Avicii serait non seulement nocive pour l’être humain, mais aussi pour les poissons. C’est le résultat d’une enquête menée par l’université de Miami, située sur la côte américaine, qui révèle que le stress engendré sur la faune marine par cette sous-musique techno était similaire à l’angoisse provoquée par l’arrivée d’un prédateur.

Ennemi De la Mer. Pour en arriver à cette conclusion, l’équipe de chercheurs n’a eu qu’à analyser les répercussions de l’Ultra Music festival, basé non loin, sur l’île de Virginia Key. Et le verdict de la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science est clair : l’EDM était si forte, si bruyante, la nuit de l’étude, que le taux de cortisol (l’hormone de stress) des poissons environnants a été multiple par cinq. Comme aurait dit Denis Brogniart, « les aventuriers de la tribu ont décidé de vous éliminer, prenez votre sac et quittez l’île ».

Touche EXIT. L’Ultra Music Festival, déjà pas en odeur de sainteté dans la ville à cause des infrabasses empêchant le voisinage de dormir, a décidé de plier les gaules après la publication de l’étude en l’annonçant via un communiqué Twitter. On leur conseille d’éviter de déménager dans les zones marécageuses, puisqu’une autre étude démontrait récemment que l’EDM fait fuir les moustiques. Pauvre Skrillex, qui effraie la faune et la flore…

 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS