Tuto : comment faire danser les gens ?

On a demandé à cinq artistes signés sur le très classe label de Her Majesty’s Ship de nous livrer leurs secrets pour enflammer le dancefloor.

Yan Wagner : « Donner de sa personne »

L’astuce imparable serait probablement de faire comme Excepter, un groupe qui sévissait (sévit toujours?) à New York City, à savoir distribuer des substances à son public. Problème : c’est répréhensible et bien trop onéreux. Alors je crois qu’il faut être un peu généreux en donnant de sa personne. Gardez en tête que malheureusement une fête réussie dépend toujours du public : jouer devant des cons ennuyeux, jeunes ou vieux, revient à souffler dans un violon.

La Mverte : « Passer un remix de Depeche Mode »

Le morceau imparable pour faire danser et rattraper un dancefloor à tous les coups, c’est le remix de Depeche Mode, « Behind The Wheel », par Shep Pettibone. Classique d’entre les classiques, et cependant impossible de s’en lasser, c’est un plaisir sans cesse renouvelé que de le jouer. Et une succulente petite madeleine de Proust pour le public. Si de plus on peut se laisser aller à dévoiler un petit harnais en cuir clouté comme en portait Martin Gore au moment du break… effet assuré.

Paprika Kinski : « Stimuler l’eye contact »

Pour faire danser un public, sauce Paprika, il nous faut : (1) un public lambda (préférez celui de bonne humeur qui a passé l’heure de l’apéritif), (2) un eye contact avec vos yeux de biche histoire de le mettre en confiance, (3) oser un déhanché chaloupé et (4) saupoudrez le tout avec une ligne de basse incendiaire.

Dombrance / DBFC : « Droguer les gens (pour de faux bien sûr) »

Tips pour faire danser un public : leur faire gober un ***** et bien penser à l’hydratation en privilégiant une eau enrichie en oligo-éléments (comme la Volvic).

Rubin : « Pratiquer la Sabbat party »

1/ Tu appliques un masque de bave de crapaud.
2/ Tu rejoins tes complices, bateleurs, et autres magiciens.
3/ Tu bois ton filtre d’amour.
4/ Dès que tu entends Giorgio Moroder, tu glorifies le dieu cornu !

 Vous pouvez découvrir son titre Fils de Joie de Rubin ici.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS