Trois fois où Carpenter Brut a failli partir en live

Alors que sort l'album « Carpenterbrutlive », le ténébreux musicien nous raconte trois fois où ça a failli grave chauffer pendant sa tournée de 2017.

Numéro 1 : bloquer un avion. « C’est un peu technique, mais en tournée on a un carnet ATA qui référence tout notre matériel qu’on doit faire signer par toutes les douanes en dehors de l’Europe. À Salt Lake City, on tombe sur un type qui décide de nous casser les couilles et de tout vérifier. On bloquait notre avion de transit, donc les gens de l’aéroport font mine que nos bagages sont déjà partis (pour accélérer les choses), mais le mec nous bloque, fait retrouver nos malles au milieu de milliers d’autres et demande à tout faire arriver dans son bureau. Il ne se doutait pas qu’on avait deux charriots plus hauts que lui. La tête de con a quand même tout vérifié… »

† Carpenter Vice With Love †

Posted by Carpenter Brut on Saturday, August 29, 2015

Numéro 2 : hébergé chez un dépanneur. « Il ne nous arrive pas grand chose en tournée. Alors quand on crève deux pneus à deux jours d’intervalle, c’est un événement. Donc le van part un peu en vrille, on se retrouve à se faire dépanner un samedi soir – tous les garages sont fermés. Mais on se retrouve à se faire héberger chez un dépanneur alors qu’on devait jouer pendant la nuit à quatre heures du matin dans un festival à Caen… À la dernière minute, un véhicule de location est venu nous chercher, et on a pu jouer. »

Numéro 3 : faire face au salut nazi. « En Finlande j’ai eu un mec qui faisait le salut nazi pendant toute la moitié du concert. Ce que j’ai fait ? Bah j’ai fait comme s’il n’était pas là… Et puis personne ne lui a rien dit non plus. Il y a une explication très simple à la présence de ce genre d’énergumène : ma musique a été utilisée sans me demander sur une vidéo faf qui a fait 11 millions de vues. Je l’ai faite supprimée ce qui a eu pour conséquence de me faire troller. Un an de hate et de commentaires plus tard, la vidéo est remise mais sans musique. Bon, j’ai plus trop ce genre de problème. Je pense que depuis que Trump a été élu, les gogo ont eu ce qu’ils voulaient. Sinon, qu’est-ce que je peux te raconter ? On joue en play-back. »

« Carpenterbrutlive » est en vente garanti sans morceau de nazi à l’intérieur et une réédition vinyle de « Trilogy » (EP I, EP II, EP III) est livrée sans ennui de douane sur le site de No Quarter Prod.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS