Trois ans après sa mort, toutes les choses incroyables à savoir sur Prince

Alors que ses mémoires s'apprêtent à paraître, on n'a pas fini de redécouvrir la vie et l'œuvre du Kid de Minneapolis.

Influent. Trois ans après sa mort, le 21 avril 2016 à 57 ans des suites d’une overdose de fentanyl, l'influence de Prince est plus que jamais palpable. Parce que, d'Anderson .Paak à Syd, en passant par Kali Uchis, Steve Lacy ou Solange, il a accueilli dans son cercle tout un tas d'héritiers et héritières doué(e)s. Mais aussi parce que sa vie nourrit encore aujourd'hui de nombreux fantasmes.

Une vie fantasmée. On sait, par exemple, qu'il se rendait régulièrement chez les disquaires pour acheter les bootlegs de ses propres disques afin qu'il n'y ait aucun album disponible dans le commerce qui n'ait été supervisé par ses soins. On dit aussi (enfin, c'est l'ingé son de Prince, David Z, qui le prétend) que le Kid de Minneapolis aurait explosé Michael Jackson au ping-pong, avant de le chambrer comme un gosse tout fier d'avoir humilié son adversaire. On suppose aussi que, en 1993, il a envoyé plusieurs lettres anonymes au journal Toledo Blade afin de rencontrer "la plus belle fille du monde" et "partir en vacances" avec.

Étonnant ? Pas vraiment de la part d'un homme qui, en plus d'être accro à la cocaine, a toujours été obsédé par sa personne, au point d'interdire les journalistes d'enregistrer leurs interviews, d'empêcher les gens de le regarder droit dans les yeux ou de refuser d'apparaître sur l'album « Bad » de qui vous savez – soit-disant ce duo ne lui aurait pas été bénéfique...

En mémoire. Parmi toutes ces anecdotes (ou ces rumeurs, c'est selon), celle-ci est probablement la plus excitante : il existerait aujourd'hui tout un tas d'inédits de Prince à découvrir. John Sykes, le cofondateur de MTV, l'affirme : "Il y a pléthore de musiques que nous ne connaissons pas encore." Des dizaines de clips également, apparemment.

Dès lors, deux options : se rendre à Paisley Park, le complexe d'enregistrement créé par Prince en 1986 où, paraît-il, un coffre-fort en souterrain contiendrait tous ses morceaux ; ou, plus simple, attendre la parution le 29 octobre prochain de ses mémoires, The Beautiful Ones qui, on l'espère, devraient apporter quelques éléments de réponses.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS