Todd Edwards, de la UK Garage au sommet des charts avec Daft Punk

Botte secrète des Daft Punk, porté aux nues par des milliers de fans qui le surnomment « The God », Todd Edwards revient ce vendredi avec « Deeper », un single qui sort une fois de plus dans une discrétion injuste mais qui rappelle tout le talent du bonhomme.

Jersey House. Dans la vie, il y a deux types de personnes. Celles qui ne peuvent penser au New Jersey sans se remémorer une scène des Soprano, et ceux qui relient directement cette ville à Todd Edwards, formidable touche-à-tout des musiques électroniques et fier représentant de la Jersey House. L'Américain n'est certes pas le DJ/producteur le plus populaire auprès du grand public, mais le mec a ce que nombre de ses compères n'ont pas : un CV. Et pas n'importe lequel.

Jugez plutôt : la paternité de la UK Garage, un surnom à faire rêver les foules (« The God »), plusieurs duos avec Daft Punk (il a notamment écrit, coproduit et interprété Face To Face), un Grammy Awards pour Fragments of Time enregistré aux côtés du duo casqué, des collaborations avec Justice, St Germain ou Robin S et, surtout, une voix. C'est même ce qui lui a toujours permis de se démarquer et d’affirmer sa singularité : cette faculté à poser des harmonies vocales, en studio comme en club.

 

La voix du Seigneur. Todd Edwards, au-delà de l’utilisation de la voix, est aussi un style, une patte sonore qui facilite l’identification et qui puise autant dans le R'n'B et la house que dans le disco et la religion – en 1993, à ses débuts, l’Américain se faisait appeler The Messenger et certains de ses classiques, à l’instar de Romanthony, sont directement liés à sa foi chrétienne comme Can’t You Believe ?, Dancing For Heaven, My Faith, Saved My Life ou encore Odyssey où il chante : « Où serais-je sans toi ? / Seul sans ton amour / Merci pour ce que tu m'as donné / Un cadeau envoyé du ciel. »

L’art et la technique. Dans le fond, Todd Edwards utilise toujours le même procédé. Comme il le rappelait dans une interview à Vice : « Je réalise tout un tas de microsamples pour faire des collages musicaux. Je découpe des sons et je les espace, ce qui m'a permis de façonner le flow futuristique qui m'a rendu célèbre. » Depuis son studio, Todd Edwards, qui se définit lui-même comme casanier, pas vraiment connecté au reste de la scène musicale, a effectivement mis au point une esthétique qui, en plus de continuer à émerveiller les hanches (Deeper), n'a jamais cessé de faire des petits, de DJ EZ à Jamie xx.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS