The Smiths annonce (presque) son retour sur scène

Ça se fera sans Johnny Marr et Morrissey, mais ça compte quand même, non ?

De retour. C’est bien évidemment risqué (surtout en l’absence des deux fondateurs, Johnny Marr et Morrissey, et celle probable du bassiste Andy Rourke qui a démenti sa participation), mais ça n’empêche pas de ressentir une pointe d’enthousiasme : oui, la formation de Manchester est de retour sur scène en 2018, oui, l’ancien batteur Mike Joyce et le guitariste Greg Gannon revisiteront leurs grands classiques l’été prochain, et, oui, ils seront accompagnés pour l’occasion de l’orchestre Camerata de Manchester, déjà auteur d’une série de concerts nommés Hacienda Classical, en hommage au club mancunien, berceau du label Factory Records.

Un catalogue revisité. Interviewé par le Manchester Evening News, Mike Joyce se montrait évidemment enthousiaste à l’idée de défendre sur scène des morceaux aussi mythiques que The Boy With The Thorn In His Side, This Charming Man ou encore How Soon Is Now ? :

« Le fait d’être accompagné par un orchestre au complet, ça met la barre vraiment haut. On va jouer des classiques des Smiths, mais je suis surtout impatient de jouer les morceaux qu’on a jamais fait en live. La venue d’un orchestre, ça va rendre notre son totalement unique, grandiose. J’espère vraiment que les fans pourront apprécier les chansons comme ils ne les ont jamais entendues, en live ou en disque. Sur la scène ou dans le public, ça va être une sacrée expérience pour nous tous. »

« Je préférerais manger mes propres testicules plutôt que de reformer les Smiths »

The Smiths is (not) dead. Pas un mot ni une explication, bien sûr, sur l’absence des deux grandes figures du groupe. Et on se doute du pourquoi quand on connait les nombreux dérapages de Morrissey ces dernières années (ses discours sur le FN en France, sa prise de position en faveur de Kevin Spacey ou Harvey Weinstein) ou cette citation, devenue célèbre : « Je préférerais manger mes propres testicules que reformer les Smiths, et c’est dire pour un végétarien… » On ne veut pas juger, mais ça aurait quand même bien pu pourrir l’ambiance en coulisses.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS