Comment The Lot Radio est devenu une des radios les plus influentes du web

En un an, un coin paumé des États-Unis est devenu l’un des plus hauts lieux de la musique électronique et les grands noms de la scène actuelle se bousculent pour mixer dans un container au Nord de Brooklyn. Retour sur la success story de The Lot Radio.

Boîte en métal. En 2016, François Vaxelaire, jeune Belge de 34 ans expatrié aux USA, est déprimé par son boulot de photographe en freelance. Chaque jour, il passe sur les docks de Williamsburg, près de chez lui. Il est intrigué par un endroit, une petite parcelle où un type vit dans son camping-car près d’un container.

Bien qu’elle soit parsemée d’ordures, il remarque son potentiel : une super vue sur l’Empire State Building et Manhattan. Alors, quand un matin il remarque un panneau « À louer » sur le container, c’est le flash. Il décide d’en faire un lieu dédié la scène électro de la grosse pomme dont il est tombé amoureux lors de sa vie nocturne. Son idée : faire de cette boîte en métal une web radio. En quelques mois, il investit et monte The Lot Radio (« the lot » en anglais veut dire le « terrain »). Coincé entre des hangars, une église et une école publique, le lieu est à priori très loin de la hype. Et pourtant…

Financé par la caféine. La station est 100% indépendante et se finance grâce au café qu’il a aménagé dans une partie du container. Le principe est semblable au Boiler Room : on peut voir en vidéo live les DJ dans la cabine faire leur mix et le revoir à l’envie. Très vite, le concept fait mouche et The Lot Radio se pose en concurrent direct des poids lourds européens de la radio musicale pointue en ligne comme Rinse Fm ou NTS. Aujourd’hui, la station est suivie par plus de 20 000 personnes sur Facebook et est écoutée dans 32 pays.

La plus grande discothèque du monde. Le son The Lot, c’est de l’électro de connaisseur, de la house groovy, du disco et de la soul. Parfait pour chiller et s’évader. Dès les débuts de l’aventure, le frenchy Joakim anime un show mensuel. Une belle prise qui n’est que le premier d’une longue liste. Le name dropping de ceux qui sont passés derrière les platines est impressionnant : Nina Kraviz, Busy P (aka Pedro Winter, le boss d’Ed Banger), Luke jenner (The Rapture), Gilles Peterson, Juan Maclean, FaltyDL, François K… On peut aussi découvrir des têtes moins connues mais néanmoins talentueuses. Si vous voulez commencer la journée en douceur, on vous recommande l’émission « Love Injection » de Barbie Bertisch et Paul Raffaele.

French touch. Ce qui fait la patte de The Lot Radio, c’est la liberté laissée aux artistes. En mars dernier, notre Jacques national improvise un live de dix heures. Une performance dont il tirera huit jours plus tard un album, qu’il nommera « A Lot of Jacques » en hommage à la radio. Vaxelaire est poète, il définit son spot comme une « île de créativité et de passion ». Ouverture et un brin de folie, voilà le secret de The Lot Radio.

Pour écouter et voir : thelotradio.com

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS