Au téléphone avec Lil Yachty

Coup de fil express avec le prince de la trap, justement pas simple à attraper.

A 19 ans, la nouvelle superstar de la trap, originaire d’Atlanta, vogue à l’aise sur les charts. Avec ses tubes gonflés aux hormones, ses sponsors à gogo et ses clashs avec les vieux du hip hop, celui qui s’est autoproclamé « king of teens » sort enfin son premier album, « Teenage Emotions » est enfin de sortie, bardé de featurings (avec Migos notamment). Il a fallu sortir les rames, mais on a pu saisir quelques phrases lors d’une interview très chronométrée.

Quel genre d’ado étais-tu ?

J’essayais de rester différent et original, d’être moi-même. J’espère que cet album pourra apporter de la motivation aux gens, et exprimer l’ambiance typique de l’adolescence, avec ces différentes ambiances qui te permettent d’aller au bout de ta journée.

Il y a une grande différence entre le très joueur et très sexuel Peek-A-Boo, sur lequel tu tiens apparemment à affirmer ta virilité, et Momma qui clôt l’album, beaucoup plus humble et disons, tendre. Qu’est-ce qui explique ce grand écart ?

(Angoissé) Mais comment t’as entendu ce titre ? Il n’est pas encore sorti ! Ce que tu dis fais sens, je te l’accorde, mais cet album ce n’est pas une grande bataille. Ce titre Momma, il est sur ma mère, et j’ai juste mis plus d’énergie sur Peek-A-Boo

L’album est-il une progression à travers des années adolescentes jusqu’à la porte de l’âge adulte?

Non ce n’est pas aussi profond, cet album ne raconte pas une histoire : je voulais seulement partager des émotions, des humeurs.

« Je ne veux plus jamais être pauvre, plus jamais de ma vie. »

Le hip hop est de retour en règne dans la culture pop en ce moment, c’est une opportunité pour toi pour faire changer les choses ?

Je n’essaie pas intentionnellement de faire bouger les choses. Je fais mon propre truc, et les gens le voient d’une autre façon, certaines aiment et d’autres non, peu importe.

Qu’est ce qui t’inspire le plus pour continuer dans cette voie ?

Je ne veux plus jamais être pauvre, plus jamais de ma vie. C’est ça, ma vraie motivation.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS