Le succès de Kendrick Lamar serait dû à son enlèvement par des extraterrestres

À l’âge de 6 ans. C’est lui qui le dit.

We want to believe. On savait déjà que l’auteur de « DAMN », album le plus vendu en 2017, n’était pas vraiment humain. Après ses récentes déclarations sur SiriusXM, ça se confirme : Kendrick aurait vu, à l’âge de 6 ans, « une fléchette passer dans le ciel ». Surprenant, certes, mais pas tant que ça. En 2014 déjà, le rappeur confirmait cette rencontre du troisième type : « Avec ma mère, nous étions à Compton, nous étions sur notre petit balcon dans l’escalier, elle était assise, buvant son petit champagne ou son vin, je ne l’oublierai jamais. » À l’époque, « personne ne l’avait cru ». Tu m’étonnes.

Traumatisme. Convaincu d’avoir déjà vu des petits hommes verts (et aussi des fantômes), Kendrick va jusqu’à affirmer qu’il est hautement probable qu’il ait été kidnappé par des intelligences supérieures. Ne riez pas, c’est peut-être vrai. À partir de là, tout pourrait effectivement s’expliquer. Autant les paroles du titre Alien girl, publié en 2010, que le fait qu’en 2017, Kung Fu Kenny ait littéralement plané sur les charts du monde entier.

Succès de l’au-delà. À partir de là, on peut légitimement se poser LA grande question : Kendrick Lamar serait-il devenu musicien sans cette rencontre avec des extraterrestres ? Visiblement, non. « C’est sans doute la raison pour laquelle je fais de la musique. Les aliens m’ont peut-être donné l’énergie… », a-t-il confié en rigolant à Howard Stern. Info ou intox, finalement, on ne sait pas. Aux dernières nouvelles, Kanye West, lui, n’a jamais été kidnappé par personne.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS