Steven Tyler d’Aerosmith ouvre un centre d’aide pour les femmes maltraitées

À 69 ans, le chanteur américain a souhaité aider toutes les femmes victimes d’abus ou de maltraitance. Et ça se passe à Atlanta.

Pour la bonne cause. À l’heure des bilans, on retiendra beaucoup de choses de 2017 : des disques bien sûr, mais aussi tous les cas hautement médiatisés de viols, d’agressions et de harcèlement qui ont touché les femmes, partout à travers le monde. La musique, comme on s’en doute, ne fait pas exception, et le #BalanceTonPorc aurait très bien pu être utilisé pour évoquer les abus commis par l’ancien bassiste de Marylin Manson ou encore Ethan Kath, la moitié de Crystal Castles. Dans tout ce marasme, une bonne nouvelle au moins : un musicien a décidé de faire autre chose qu’une chanson, et c’est Steven Tyler.

Janie’s house. C’est le nom de la maison d’accueil ouverte par le chanteur d’Aerosmith la semaine dernière, près d’Atlanta, en hommage à l’une des plus célèbres chansons du groupe, Janie’s got a gun, dont les paroles évoquent la revanche d’une fille sur son père, qui l’avait violée. Le titre, publié en 1989 au bout de neuf mois d’écriture, a depuis également donné l’inspiration à Tyler pour créer Janie’s Fund avec le soutien d’artistes comme Britney Spears, Miley Cyrus ou encore Bono (là, ça ne compte pas, le chanteur de U2 est partout). Rien de surprenant, donc, à ce que Steven Tyler réponde à l’actualité par un acte concret.

Désintox et rédemption. « Pendant que j’étais en cure de désintoxication, a-t-il expliqué à CNN, j’ai découvert que la plupart des femmes là-bas étaient battues et maltraitées verbalement et sexuellement en grand nombre. » Son implication vient donc de là, comme on s’en doute, mais l’interprète de Walk This Way oublie simplement de mentionner que lui-même força en 1975 sa compagne de l’époque, une (très) jeune fille de 16 ans nommée Julia Holcomb, à avorter après que leur appartement avait pris feu…

Trente ans plus tard, Tyler est devenu un bon père de famille et il aurait, de son propre aveu, aidé au design intérieur de la maison d’accueil. Rédemption ou pas, cette histoire, peut-être anecdotique de ce côté de l’Atlantique, prouve au moins qu’il n’y a pas d’âge pour les bonnes actions. Et sans transition, aux dernières nouvelles, Aerosmith aurait prévu de raccrocher les gants au bout d’une tournée mondiale, toujours en cours.

janiesfund.org

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS