La solution du Jok'Air pour faire oublier MZ

Il était le plus singulier des trois membres de feu de la MZ. Jok'Air part en solo, et est déjà loin devant ses anciens compères.

Celui qui sort du lot. La MZ n’est plus mais elle a fait des petits. L’un des groupes les plus prometteurs du hip-hop français a annoncé sa séparation en décembre dernier, faisant ainsi une croix sur la sortie de leur nouvel album prévu pour le mois de mars. Ne pleure pas, fan de la MZ, les trois gaillards partent en solo, et celui qui fait le plus parler de lui, c’est Jok’Air. Fin janvier, il sortait son premier titre, C’est la guerre, qui titille désormais les 2 millions de vues pépère. La semaine dernière, après avoir offert un deuxième titre, La mélodie des quartiers pauvres, il sortait son EP, « Big Daddy Jok ». La petite voix salace de Jok’Air n’est plus entourée de ses deux rappeurs, ce qui rend tentante l’idée de le classer parmi les chanteurs R’n’B.

La langue à Molière. Jok’Air est cool. Et surtout, Jok’Air chante en français. Sans cela, il serait assez anecdotique dans le paysage musical hip-hop. Finalement, c’est assez rare pour être souligné. Une mélancolie teintée de codéine, la dope, l’enfance dans les squares, la zonzon… Les thèmes sont importés tout droit d’Amérique et le passage à la frontière se fait en douceur, savant mélange de ce qui se fait de bien (de mieux?) des deux côtés de l’océan. Voilà pourquoi le bonhomme carbure. Tant pis pour la MZ, dont l’aventure a fini en eau de boudin, pour rester poli. Ses anciens compères Hache-P et Dehmo ont eux aussi une épingle à tirer de tout ça. La preuve, ils sortent leurs projets au même moment que Jok’Air. Mais pour l’instant, celui qui sort du lot, c’est le chanteur crado.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS