Sniper revient, mais est-ce vraiment une bonne idée ?

En attendant un cinquième album à paraître à l'automne, Sniper se dévoile à travers un documentaire sur YouTube et soigne son retour.

Gravé dans la roche. De tous les groupe de rap français, Sniper est peut-être celui qui symbolise le mieux le début des années 2000, cette époque où Skyrock faisait encore la pluie et le beau temps, tournait peu à peu le dos à un hip-hop plus rude et instaurait une espèce de dualité entre les tenanciers d’un rap underground et les adeptes de tubes populaires, censés assurer le succès et la pérennité des artistes.

Si Sniper, découvert par JoeyStarr à la fin des années 1990, appartient pour beaucoup à cette seconde catégorie, dans le sens où leurs deux premiers albums se sont écoulés respectivement à 200 000 et 600 000 exemplaires, il faut bien admettre que le groupe a bien du mal à traverser les époques.

Le crew est de sortie. Il est en effet loin le temps où les gars du 95 produisaient des disques presque entièrement réussis, avec de véritables singles, des titres aujourd'hui connus de tous et des bangers devenus mythiques : l'essentiel Panam All Starz où Salif, 113, Tandem ou encore Diams sont invités à défendre leur département. « Trait pour trait » et « À toute épreuve » n’ont pas pleinement convaincu, et les carrières solos de Tunisiano (qui a signé Vald sur son label entretemps), Aketo et Blacko n’ont jamais vraiment décollé.

Retour aux sources. Ces dernières années, le trio semble donc vouloir se réunir à nouveau. D’un côté, en misant sur la nostalgie (la tournée entamée en 2016 ou Snip Story, un documentaire en trois épisodes où l’on apprend que l’instru de Ma Benz leur était destinée à la base).

De l’autre, en cherchant à se réinventer à travers un nouveau long format, à paraître le 12 octobre prochain. Vraie bonne idée ou ultime tentative d’un groupe trop ancré dans le son d’une époque pour pouvoir en sortir ? On attendra d’entendre les premiers extraits pour se prononcer. Tout ce que l’on sait, pour le moment, c’est que Sniper s’est bien entouré (Seezy, Tarik Azzouz et Dany Synthé ont notamment été conviés à la prod) et semble toujours avoir la rage de ceux qui ont "la dalle et rien dans le bide".

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS