Selon Suge Knight, 2Pac serait encore en vie

2Pac n’est peut-être pas mort. C’est son ancien producteur Suge Knight qui le dit dans le documentaire « Who Shot Biggie and Tupac ? », ravivant ainsi les plus folles rumeurs...

Rappel des faits. La scène se passe le vendredi 13 septembre 1996 à l’University Medical Center de Las Vegas. Il est 16h03 et, sept jours après s’être fait tirer dessus à l’angle de Flamingo Road et de Koval Lane, 2Pac succombe de ses blessures. L’autopsie se fait dans la foulée, l’incinération également. Tandis que les fans continuent de diffuser If I Die 2 Nite en hommage à leur idole, Afeni Shakur récupère illico les cendres, entame presque aussi rapidement les démarches pour racheter les œuvres de son fils et, quelques jours plus tard, réunit ses proches sur une plage isolée de Malibu en leur implorant d’apporter un objet qui rappellerait leur ami. Du moins, telle est la version officielle…

« Avec Pac, on ne sait jamais. »

Les mystères de la mort. Dans le documentaire Who Shot Biggie and Tupac ?, diffusé dimanche soir sur la chaîne Fox aux États-Unis, Suge Knight a en effet tout remis en cause et donné de la matière à tous ceux qui imaginent 2Pac se la couler douce sur une île aux côtés de Michael Jackson et d’Elvis. « Quand Pac est mort… S’il l’est vraiment, vous voyez… », balance-t-il ainsi au détour d’une interview accordée à Ice-T et à la journaliste Soledad O’Brien. Alors, forcément, les deux intervieweurs rebondissent illico et lancent le débat :

« – S’il l’est vraiment ? Qu’est-ce que vous entendez par là ? 

– Je veux dire, quand on a quitté l’hôpital avec Pac, on rigolait et on faisait des blagues. Donc je ne vois pas comment quelqu’un peut aller bien puis d’un coup aller mal. 

– Donc vous dites qu’il pourrait être encore en vie ?

– Je vous dis juste qu’avec Pac, on ne sait jamais. »

Faites entrer l’accusé. On pourrait dire de même au sujet de Suge Knight, lui qui déclarait il y a quelques mois connaître le nom du meurtrier de son ancien protégé. Les plus assidus dans cette affaire ne manqueront donc pas de se dire que l’ex-boss de Death Row Records, souvent suspecté d’être impliqué dans le meurtre et actuellement incarcéré, a trouvé là une astuce pour se disculper.

Les autres, eux, continueront de remettre en cause la mort de 2Pac, de prétendre qu’il portait une paire de basket Penny Hardaway pas encore commercialisée dans le clip de Toss It Up, d’avancer qu’il avait déjà mis en scène sa propre mort sur l’album « The Don Killuminati (The 7 Day Theory) » ou de s’exciter à chaque fois qu’un homme lui ressemblant prend un selfie. La seule chose dont on soit certain aujourd’hui, c’est que les théories du complot, elles, sont loin d’être mortes.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS