Ryan Staake, le réal' derrière les clips de Young Thug, Alt-J ou Major Lazer

Issu du graphisme, Ryan Staake crève l'écran depuis quelques semaines avec le clip de Young Thug, "Wyclef". Mais l'Américain, actif depuis début 2010, a déjà collaboré avec les plus grands, d’Alt-J à Lil Wayne.

Membre du collectif new-yorkais Pomp&Clout et passionné par le travail de Michel Gondry (notamment sur le clip de Star Guitar des Chemical Brothers qu’il regarde encore plusieurs fois par mois), Ryan Staake a réussi à créer son propre langage. Qu’il se défonce en studio avec Schoolboy Q, qu’il joue la carte rétro-kitsch pour My Club d’Asteroids Galaxy Tour ou qu’il suive le quotidien d’un chien pour l’un des derniers singles de J. Cole, Ryan Staake met systématiquement en avant son goût pour les plans serrés et les couleurs dynamiques. Alors, oui, il vient de connaître le buzz le plus important de sa carrière avec Wyclef de Young Thug, mais le mec semble avoir toujours eu de bonnes idées à proposer.

A1 de Darkside. En 2013, pour parler de « Pyschic », le premier album de Darkside (Nicolas Jaar et Dave Harrington), Pitchfork rapportait qu’il imaginait « ce que sera la dance music au sein de nos futures villes lunaires ». Ce clip, tourné dans les déserts de l’Arizona et de Californie, en est la parfaite représentation. Et c’est loin d’être banal ou académique.

Sweat de Major Lazer. Toute l’intelligence de Ryan Staake se trouve dans ce clip. D’abord, une forme de légèreté, une drôlerie, une envie de coller aux rythmes énergiques de Sweat, taillé pour les spring break sous défonce (de fun, bien sûr). Ensuite, un travail sur les couleurs exemplaire, que l’on trouve dans la plupart de ses clips, même quand il signe la campagne promotionnelle du dernier album de Bowie. C’est dire…

Crossing Borders de Booka Shade. Tourné à l’aide de huit caméras et de différentes sessions en hélico, ce clip du duo allemand Booka Shade est une merveille pour tous ceux qui se passionnent pour la beauté des paysages américains, pour les terres vierges de toute civilisation et… pour les formes sphériques. Les vrais savent également que José González lui a tout piquer pour le clip d’Every Age

Left Hand Free d’Alt-J. Ce qui est beau avec ce clip, c’est qu’il esthétise tous les clichés que l’on peut avoir d’Austin, au Texas : les taureaux, les romances sur le capot d’une voiture, les jolies filles en botte fièrement installées sur le dos d’un cheval, les soirées au billard du coin et, bien sûr, les virées en quad qui se terminent toujours mal.

Wyclef de Young Thug. Faire d’un tournage complètement foiré une totale réussite : voilà comment on pourrait résumer le clip de Wyclef, certainement parmi les plus drôles et les plus inventifs de ces dernières années. Et il en fallait de la créativité pour gérer les caprices de Young Thug, le réalisateur profitant du refus du rappeur de sortir de sa voiture pour raconter les coulisses du tournage. En résulte un making-of génial, tourné sur les collines de Los Angeles.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS