Le rock : véritable amour de Johnny Depp

Dans "Pirates des Caraïbes : la vengeance de Salazar", le nouvel épisode des aventures de Jack Sparrow, Johnny Depp recrute Paul McCartney après avoir embauché Keith Richards. Une ligne de plus à ajouter à un CV rock déjà bien rempli, et qu'on décrypte tout de suite ligne par ligne.

La vie en rock de Johnny Depp. À l’âge de 12 ans, Johnny Depp reçoit une guitare en cadeau par sa mère et monte aussitôt ses premiers groupes tendance garage. Il quitte ensuite le lycée pour tenter sa chance avec les Six Gun Method, mais Hollywood le fera bientôt bifurquer des tréteaux aux plateaux. L’acteur continuera pourtant à payer sa dette au rock, une danseuse qu’il entretient depuis plus de vingt ans en studio, sur scène et à l’écran.

Avec Oasis ou Shane McGowan. Honnête guitariste, Johnny Depp inaugure en 1994 une longue série de featurings avec Shane McGowan, le brailleur édenté des Pogues, sur That Woman’s Got Me Drinking, un extrait de l’album « The Snake ». Il récidivera peu après avec son pote Iggy Pop (la face-B Hollywood Affair, 1999) et glissera des parties de slide pour Oasis sur « Be Here Now », puis prêtera son doigté à son épouse Vanessa Paradis à de nombreuses reprises, de « Bliss » (2000) jusqu’à « Love Songs » (2013).

Avec Alice Cooper et Joe Perry. Dernièrement, la vedette ado de 21 Jump Street grattait derrière Marilyn Manson sur le You’re So Vain de Carly Simon, avant de réaliser son plus grand rêve en 2015 : participer au supergroupe Hollywood Vampires aux côtés d’Alice Cooper, Joe Perry (Aerosmith) et un casting incluant divers membres de Guns ’N’ Roses et des Stone Temple Pilots. Johnny Depp n’en était pas à son coup d’essai : vingt ans plus tôt, il avait fait partie de The P, un combo alternatif emmené par Gibby Haynes, le chanteur des Butthole Surfers.

Avec Iggy Pop et les Black Keys…. Caution rock d’une ribambelle de documentaires  Joe Strummer, Tom Petty et la narration du When You’re Strange consacré aux Doors  Johnny Depp se fait plus discret sur scène lors de rares apparitions avec Iggy Pop, Patti Smith, Alice Cooper, les Hollywood Vampires et même les Black Keys, sans jamais hésiter à prendre un solo au passage.

Et au ciné aussi, bien sûr. À l’inverse, de nombreux rôles clés de la carrière de comédien s’inspirent de rockstars bien réelles : impossible de ne pas penser à Keith Richards en voyant Jack Sparrow, le boucanier héroïne-chic de la série des Pirates des Caraïbes, mais aussi à Johnny Rotten dans Charlie et la chocolaterie et à Michael Jackson pour son Edward aux mains d’argent, qui emprunte en passant la coupe hirsute de Robert Smith. Et son Lone Ranger est même maquillé comme un membre de Kiss ! L’année prochaine, on retrouvera Johnny Depp dans un remake de L’homme invisible. S’inspirera-t-il du Syd Barrett des années 1970 ou du David Bowie des années 2000 ?

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS