Un restaurant Tupac vient d'ouvrir à New York

Inspiré de dessins et d’idées de menu du rappeur, une brasserie pop-up fera griller les burgers du 7 au 9 avril, à New York. Son nom : le Powamekka Café.

Viandes de voyou. Le 13 septembre dernier, en Californie, la ville de Fresno voyait s’ouvrir un drôle de type de concept-bar. Le Powamekka Café s’installait dans un traditionnel Take 3 Burgers, le temps d’une journée pour servir des burgers maousses imaginés par monsieur Tupac Shakur. On pouvait y déguster le « California Love Chicken » ou quelques « Hennessey Apple Butter chicken wings », entre autres voluptés à plus de 2000 Kcal. En tout cas, un lot de recettes que Tupac envisageait dans un livre de cuisine, selon la communication du resto.

Recette du cousin. Si la date d’ouverture marquait un événement (le 13 septembre 2016 sonnait les 20 ans de la disparition du rappeur), quelques mois plus tard l’opération se renouvelle à New York, par amour du goût cette fois. C’est donc dans le restaurant Sweet Chick, bien connu pour sa direction composée du rappeur Nas et du restaurateur John Seymour, que le Powamekka Café servira, ce week-end, les célèbres chicken wings façon cousin Jamala.

Aussi au menu. Sweet Chick ou le Powamekka ne sont pas les premiers restaurants impulsés par des stars du hip-hop. Le Fring’s, à Toronto, est tenu par le chef Susur Lee, coopté par Drake. Ludacris, non content de posséder sa marque de Cognac, a ouvert un restaurant « Chicken & Beer » à l’intérieur même de l’aéroport d’Atlanta il y a quelques années. Enfin, début 2017 Rick Ross dealait un rachat avec la franchise Checkers (une chaîne de fast food de poulet). Comme quoi, quelle est la différence entre business du frit et du fric ? L’huile de friction. Bon appétit bien sûr.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS