Rencontre avec le duo ZER0, objet musical non identifié

Né de l’association du Londonien Uzzee et du Parisien Sacha Rudy, ZER0 commence tout juste à écrire son histoire inclassable, aux confins du jazz, de la pop, du rap et de l’électro. Avant la sortie le 5 octobre d’un EP nommé « 0 », nous sommes allés leur poser quelques questions.

Pourquoi avez-vous décidé de vous appeler ZER0 ?

Sacha : C’est l’idée de quelque chose de libérateur. C’est comme un mot libre, sans connotations. ZER0 combine l'idée de quelque chose d'assez ancien et de quelque chose d'assez nouveau. Parce que ZER0 symbolise également l'âge de la digitalisation. C'est comme une identité protéiforme, c'est ce qu'on veut créer, un terrain pour expérimenter.

Vos chansons évoquent souvent le thème du rêve. Il était comment votre dernier rêve ?

Uzzee : Le dernier rêve dont je me rappelle, j'étais avec une fille et j'ai rêvé qu'elle s'était pas épilée. Au réveil je lui ai raconté et elle m'a dit "c'est fou", parce que c'était le cas dans la réalité. Peut-être que j'ai des dons de télépathie, ha ha.

Orphée avait de grands pouvoirs avec sa musique et sa poésie. Vous pensez que la musique et la poésie donnent des pouvoirs spéciaux, dans la réalité ?

Sacha : Certainement. Je pense que c'est pour cela que la plupart des gens écoutent de la musique. Quand tu es musicien c'est différent, parce que ton oreille peut être saturée. J'écoute très rarement de la musique quand je suis dans la rue, parce que j'ai l'impression que je dois nettoyer mes oreilles, et m'ouvrir aux idées. La musique reçoit les énergies, mais elles viennent de moi, de mes relations, et tout ça donne des idées qu'on transcrit en musique. Mais Orphée ne peut être charmé par sa propre musique, et je pense que c'est la même chose pour tout musicien. C'est comme un sacrifice : quand tu es musicien, tu perds le pouvoir de te charmer, mais tu gagnes peut-être le pouvoir de charmer les autres.

En Finlande, il y a un groupe dédié à Ned Flanders. À quel personnage vous pourriez dédier votre musique?

Uzzee : À Jin Kazama (personnage de Tekken), le petit-fils de Heihachi.

Sacha : À Dale Cooper, le gars de Twin Peaks, car il est dans une sorte de quête perpétuelle.

Pourquoi vous pensez qu'Orphée s'est retourné vers Eurydice, juste avant de quitter les enfers ?

Sacha : C’est parce qu'Orphée est un musicien, et quand il se retourne c'est lorsqu'il est dans une pièce silencieuse, avec Eurydice. Et ma théorie c'est qu'être musicien est à la fois un pouvoir, un don, mais peut-être en même temps son talon d’Achille. Parce que c'est aussi ce qui crée son manque de confiance, dans la pièce silencieuse.

Uzzee : tu devrais faire une vidéo sur YouTube, ha ha ! 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS