Pourquoi les rappeurs américains auront toujours plus la classe que les français

De tout temps, on a reproché au rap français de n’être qu’une pâle copie de sa version américaine. Vestimentairement parlant, ça peut se comprendre. Seine-Saint-Denis Style mis à part, la preuve ici avec quelques exemples garantis 100% mauvaise foi.

N.W.A vs Les Little (1992)

Public Enemy vs Assassin (1991) 

De La Soul (1989) vs MC Solaar (1993)

2Pac(1993) vs Disiz (2005)

 Jay-Z (2012) vs Doc Gyneco (2006)

Missy Elliott vs Diam’s (2003) 

50 Cent (2003) vs Booba (2008)

MF Doom vs Fuzati (2014)

Lil Yachty vs Alrima (2017)

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS