Du rap à Hanouna : la folle carrière de Tefa

À la production derrière les albums des grandes figures du rap depuis vingt ans, Tefa vient d’annoncer bosser sur un nouveau projet avec Vald. L’occasion d’en savoir plus sur cet homme de l’ombre, destiné à mettre les MC en lumière.

« Quand tu retrouves ton blanc fou préféré au monde, c’est chouette. » L’homme qui parle sur Instagram comme une midinette ayant gratté un selfie avec Rihanna n’est autre que Tefa, et le moins que l’on puisse dire, c’est que son enthousiasme quant à une nouvelle collaboration avec Vald contraste avec l’énormité de sa carrière. Depuis plus de vingt ans, David Bonnefoi (de son vrai nom) a en effet collaboré avec tout ce que le rap français compte de poids lourds : Passi, Rohff, Lino, Kery James, Diam’s, Sniper ou encore Tandem.

Mentalité DIY. Pour Tefa, tout commence au début des années 1990, en mode débrouille. Il n’a pas l’argent pour s’acheter du matériel ? Pas grave, il vole ici un clavier, là un séquenceur, commence à tourner avec MC Solaar et finit par fonder en 1996 l’illustre duo Kilomaître Production aux côtés de DJ Masta, avec qui il produit l’unique album des 2 Bal 2 Neg, « 3x plus efficace ». Un classique visiblement lui aussi enregistré dans un esprit DIY : « On n’avait pas de thunes, confiait-il au magazine Yard. Vu que c’était 1 500 francs une bande pour enregistrer, on entrait dans les maisons de disques et on volait les bandes. Tu vois ? On a déjà enregistré sur les bandes de Michèle Torr, sans pitié. »

La ruée vers l’or. Depuis, celui qui possède son propre studio du côté des Champs-Élysées ne connaît plus la crise. Avec le temps, d’autres projets, plus transversaux, sont d’ailleurs venus éclipser tout ce que Tefa a pu construire dans le rap français : derrière le scénario de différents navets du cinéma hexagonal (La Beuze, Gomez et Tavarès), le Français a également produit des titres pour L.E.J ou Cauet et servi de DJ dans l’émission Touche pas à mon poste ! de Cyril Hanouna. Des choix étranges qu’il tentait de justifier ainsi, toujours au magazine Yard : « Qui peut dire qu’il a eu dix vies dans une vie ? Moi je peux le dire. J’ai été à la télé, j’ai écrit des films, j’ai joué dans des films, j’ai fait de la musique, j’ai produit de la musique. Je suis un artiste, je m’exprime. »

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS