Un biopic sur Madonna interdit par... Madonna

Celle qui a déjà écrit des livres pour enfants mais jamais d’autobiographie se dresse contre le biopic proposé par Universal Pictures sur ses débuts de carrière à New York, dans les années 1980. Hey bitch, she’s Madonna !

Minute blonde. « Vous ne pouvez pas vous en sortir avec des affabulations. » Publié mercredi 26 avril sur son compte Instagram après lecture des premières pages du script de son Biopic, la Madone exprime avec force et images son mécontentement : « Quiconque supporte ce film fait la promo d’un mensonge. » Bam, ça c’est dit. Le projet qui n’en est d’ailleurs plus un, devrait ou devait (si toutefois il voit le jour) s’appeler Blonde Ambition et être réalisé par Michael de Luca, à qui l’on doit déjà Fifty Shades of Grey.

C’est le scénario qui fut l’élément déclencheur. Écrit par Elyse Hollander, ex-assistante réalisatrice sur le film Birdman aux côtés d’Alejandro Inarritu, le script ne serait selon la méga-star qu’un tissu d’imprécisions. « Personne ne sait ce que je sais et ce que j’ai vu. Je suis la seule à pouvoir raconter mon histoire« , dit-elle sur son compte Instagram. « Toute personne qui essaie est un charlatan et un imbécile, en quête de satisfaction immédiate sans faire le travail. C’est une maladie dans notre société. » Un commentaire déjà bien assassin, suivi très brièvement (car effacé depuis), d’un post avec, pour preuve, les premières lignes du fameux biopic.

Avec un bon gros « WTF ! », Madonna pointe du stylo des faits qui, toujours selon elle, sont ENTIÈREMENT faux. « Commençons par la première page !! Je suis née à Bay City et non à Détroit. Et je n’ai pas abandonné l’école, en réalité je suis allée à l’université du Michigan. Pourquoi Universal Studios veut faire un film sur moi, basé sur un script qui n’est que mensonges ?? L’auteure Elyse Hollander devrait écrire pour les Tabloids. Quiconque supporte ce film, supporte le mensonge et l’exploitation, publie-t-elle, Lies have no legs !! » Traduction : vous ne pouvez pas vous en sortir avec des telles conneries.

Oui mais sauf que. On ne voudrait pas remettre en question the Queen of Pop mais Jack a retrouvé la fameuse interview datant de 1983. Et alors la question se pose, les dommages du temps l’auraient-ils enfin rattrapée ? Parce que même après l’avoir analysée sous tous les angles, la Madonna jeune dit fièrement être de Détroit et avoir lâché l’école. C’est peut-être après s’en être souvenue que la Madone avec quelques années en plus (seulement quelques-unes hein) a décidé de retirer ledit post. Il fait pas bon vieillir…

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS