Première mondiale : un algorithme signe un contrat avec une maison de disques

Warner Music vient de signer la start-up Endel, dont les algorithmes permettent la création d'environnements sonores personnalisés et adaptatifs en temps réel. Objectif : publier vingt albums rien qu'en 2019. Prends ça JUL !

Guerre d’algo. Dans une époque où les stats (YouTube, Spotify, etc.) comptent plus que la performance et où des artistes virtuels jouent devant des milliers de spectateurs, quoi de plus normal que de signer un algorithme ? Cette réflexion, les dirigeants de chez Warner (Ed Sheeran, Bruno Mars, Madonna…) l'ont visiblement eue puisque la major américaine vient de signer un accord avec Endel, une application générant des musiques personnalisées selon votre humeur. Entrez « mode relax », par exemple, et vous obtiendrez, selon le communiqué de presse, des musiques aptes à « calmer votre esprit afin de créer un sentiment de confort et de sécurité ».

Mood d’emploi. Depuis le début d'année, Endel a déjà publié cinq albums, tous censés enrichir la section « Sleep ». Il y en a pour les nuits pluvieuses, brumeuses ou apaisées afin que « les auditeurs de ces nouveaux albums soient moins anxieux et de meilleure humeur », a déclaré Kevin Gore, président de la division Music Arts de Warner Music Group. D'ici décembre, Endel, qui compte parmi ses investisseurs Alexa Fund d'Amazon et Jillionaire de Major Lazer, annonce quinze autres longs-formats, correspondant aux autres sections de l'application : « Focus », « On-the-Go » et « Relax ».

Impossible d’en connaître le contenu, mais on parie que cette dernière ne contiendra pas le dernier single des BB Brunes, énervant au possible – oui, c’est une attaque gratuite, mais c’est dans l’actu.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS