Passion digging : il crée un Google Maps qui liste TOUS les disquaires du monde

Où choper des disques à Paris, Bruxelles, New York ou Vesoul ? L’Allemand Marcus Maack a la réponse : sur son site Recordstores.love.

Un annuaire du 33 tours. Ceux qui préfèrent perdre leur samedi après-midi chez les disquaires plutôt que dans les boutiques de sneakers le savent : il n’y a pas de plus grand plaisir que de fouiller un bac pour, comme Vernon Subutex, se laisser piéger par un album qu’on n’avait pas prévu d’acheter. Mais pour en arriver là, encore faut-il connaître les bonnes adresses. C’est là que Marcus Maack entre en action.

Repéré par nos confrères de Trax, cet Allemand globe-trotter, grand collectionneur devant l’éternel, œuvre depuis six ans sur son grand monolithe : Recordstores.love. Rien de moins qu’un Google Maps géant permettant de mettre la main instantanément sur les disquaires du monde entier, tous continents confondus. Certains sont évidemment mieux remplis que d’autres (l’Afrique reste de ce point de vue encore à perfectionner) mais le résultat global, lui, est édifiant. En deux clics, n’importe quel touriste peut savoir où partir claquer ses billets en Angleterre, aux États-Unis ou au Japon.

Version enrichie de Vinyl Hub, qui recensait déjà tous les disquaires indépendants, Recordstores.love est avant tout l’œuvre d’un passionné, informaticien de formation, qui a commencé par parcourir la planète. À force de noter tous ses bons plans sur un carnet, l’idée lui est finalement venue qu’il était l’heure de mettre toutes ces infos à la disposition des internautes. L’œuvre d’une vie dirait-on. Et qui plus est collaborative puisqu’il vous est permis de soumettre vos propres trouvailles afin d’enrichir la base de données. Là, c’est à vous de jouer. Marcus attend vos best spots pour abreuver nos sillons. Aux armes, ami.e.s les diggers.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS