Oui, David Bowie a failli jouer le rôle de Gandalf

Eh oui : Peter Jackson aurait pensé à lui pour incarner le célèbre magicien de Tolkien.

Space oddity. Jusque-là, le règne posthume de Bowie se passait plutôt bien (la comédie musicale Lazarus avec quatre inédits, le coffret de fin d’année « Who can I be now », l’expo du photographe Mick Rock à Toulouse jusqu’à janvier 2017), mais pile un an après la sortie du « single » Lazarus, une étrange nouvelle vient mettre un peu la pagaille : la directrice de casting du Seigneur des anneaux, Amy Hubbard, vient de confirmer au Huffington Post que le chanteur a bien failli jouer le rôle de Gandalf. Oui, vous avez bien lu. « On l’a approché, explique alors Hubbard, je suis presque sûre que c’était une idée de Peter Jackson dans les premières semaines de préparation du film, […] mais finalement ça ne s’est pas fait car Bowie était beaucoup trop occupé. »

A kind of magic. Bowie au pays de Tolkien, après tout, pourquoi pas. Il s’était déjà fait remarquer pour de nombreux rôles au cinéma (le rôle de Warhol dans Basquiat, notamment) sans pour autant jamais vraiment crever l’écran (il y a la casserole de la voix off pour Bob l’Éponge en 2007). Sans compter un appétit féroce pour la magie et l’ésotérisme, qu’on retrouve jusque dans la confection de « Blackstar », dont la pochette révèle des détails, invisibles à l’œil nu, si on l’expose au soleil. Malgré tout cela, et tant pis pour les fans, Bowie refusera finalement le rôle de Gandalf, comme Sean Connery avant lui (la légende raconte que l’ex James Bond aurait décliné le rôle après avoir lu un script auquel il n’avait rien compris). Et sans pour autant réussir à convaincre Jackson de lui confier celui d’Elrond, le roi des elfes dans la trilogie.

Lynch vs Bowie. Pour ceux qui auraient rêvé de voir l’homme aux multiples identités (Ziggy, Thin White Duke…) hurler des répliques comme « Vous ne passerez… PAS » à la place de Ian McKellen, reste, même quinze ans après le premier épisode du Seigneur des anneaux, une solution pour se consoler : l’apparition surréaliste de Bowie dans un épisode de Twin Peaks, ainsi que son face à face psychiatrique avec un autre magicien pas non plus tout seul dans sa tête, David Lynch.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS