Londres expliqué par London Grammar

Au sommet des charts en Grande-Bretagne avec leur second album "Truth Is A Beautiful Thing", les trois londoniens de London Grammar ont pris le temps de nous expliquer leur relation à la capitale anglaise avec, en bonus, leur playlist du moment.

C’était une évidence de revenir à Londres après l’université ?

Dan : Hannah et moi venons de Londres. On est rentré à la maison en quelque sorte. Dot vient de Northampton et son frère vivait à Camden donc oui, Londres était l’endroit où ça devait arriver. Et puis on s’appelle London Grammar, ça n’aurait pas fonctionné dans une autre ville !

« Londres c’est une ville multi-culturelle avec une scène musicale incroyable et je pense que ça ne changera jamais. » – (Hannah)

Comment s’est passé le retour là-bas en 2011 ?

Dan : On jouait beaucoup à Nottingham et on est arrivé à Londres pour donner un concert dans le quartier de Camden. C’est à ce concert que l’on s’est fait remarquer par un label.

Hannah : À Londres, tu dois apprendre vite le métier et ça te force à t’améliorer. Je me souviens qu’on faisait vraiment des concerts pourris où il n’y avait personne pour nous écouter. Au même moment, Dot nous a rejoint et on s’est dit qu’il fallait vraiment s’améliorer pour réussir, car les standards y sont élevés. 

Réussir à Londres, c’est un gage de qualité ?

Dot : Pas uniquement Londres, mais plus largement le Royaume-Uni. Aux États-Unis, tu peux percer dans un état et c’est tout alors qu’au Royaume-Uni, on t’écoute partout dans le pays grâce à la radio.

Hannah : Ça vient peut-être du fait qu’on est un « petit » pays. Londres est une ville internationale alors les noms se répandent vite partout dans le monde. C’est une ville multi-culturelle avec une scène musicale incroyable et je pense que ça changera jamais.

Vous vous souvenez de votre premier concert à Londres ?

Dot : Ça devait être au pub The Bedford, à Balham. Il y a un une sorte de circuit de pubs où tu joues à l’acoustique à Londres et on a fait pas mal de concerts de ce genre.

Dan : Ed Sheeran a fait la même chose ! Ça devient presque un argument des types pour te faire jouer dans leurs salles. Mais ça prouve que si tu joues dans les bonnes salles, tu peux espérer être remarqué et ce n’est pas forcément le cas dans d’autres villes.

Vous continuez d’aller à ces petits concerts dans la capitale ?

Hannah : On n’a plus trop le temps ! Pourtant, c’est comme ça que tu découvres les nouvelles scènes, les nouveaux groupes et les tendances.

Justement, quel groupe de Londres faut-il écouter en ce moment ?

Dan : Il y a un groupe indie qui s’appelle Flyte et je les aime bien ! On est copains avec eux et ils sont super bons.

Est-ce que vous écoutiez beaucoup de musique lorsque vous enregistriez votre album ?

Hannah : En fait avant d’aller en studio, on a tendance à écouter des vieilles chansons alors que maintenant, on se tient au courant des nouveautés.

Dan : Fleetwood Mac, Elton John, Michael Jackson… Les maîtres de la musique pop. Ce sont les personnes qu’on essaie d’égaler. Je ne dis pas qu’on a réussi, mais c’est l’objectif en tout cas.

Et pour les nouveautés ?

Hannah : J’écoutais le dernier album de Lorde dans ma chambre et il est incroyable.

Dan : J’aime beaucoup Jon Bellion ! Il a des millions d’écoutes sur les plateformes de streaming, mais personne ne le connaît et ça me fascine.

Dot : Le nouveau Kendrick Lamar et un nouveau groupe qui s’appelle Lo Moon.

Est-ce que vous avez des plaisirs honteux, un(e) artiste que vous aimez en secret sans le dire à personne ?

Hannah : J’assume tout ce que j’écoute ! Par exemple, j’adore Little Mix, qui sont la version féminine de One Direction. C’est hyper pop, mais je suis obsédée par beaucoup de leurs chansons !

Dan : Pour moi c’est le dernier album de Taylor Swift, probablement plus que je ne devrais !

Dot : Taylor Swift, c’est genre la quintessence du truc que t’écoutes, mais que tu ne dis pas quand t’es un mec parce que c’est plus pour les filles. C’était un peu pareil pour moi avec Avril Lavigne quand j’étais ado.

« Truth Is A Beautiful Thing » est disponible depuis le 9 juin chez Because Music, le groupe sera en concert au festival Garorock le 1er juillet, au festival de Nîmes le 16, et au Lollapalooza Paris le 22.

Leur playlist coups de coeur est à découvrir juste en dessous.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS