Lomepal fait grossir sa "Jeannine" avec 5 titres inédits

En fait, oubliez « Jeannine », désormais elle s’appelle « Amina ».

Putain, un an déjà. On l’a déjà écrit, après les albums surprises et les doubles albums, la mode est désormais aux « albums augmentés », comprendre par là les albums réédités quelques mois après leurs sorties – et leurs triomphes. Après Angèle et Clara Luciani ces dernières semaines, c’est désormais à Antoine Valentinelli de reposer sa galette, initialement sortie le 7 décembre 2018. Ecoulé à près de 150 000 exemplaires, « Jeannine » s’est facilement taillé une place de choix dans les charts, et à moins d’avoir été kidnappé en 2019, difficile d’ignorer que ce deuxième album devait son nom à la grand-mère de Lomepal.

Ainsi la version enrichie publiée le 25 octobre se nomme « Amina », et c’est encore une fois un hommage à mère-grand avec une intro par la propre mère de Lomepal. « Je ne voulais pas faire un « Jeannine Deluxe » a expliqué le rappeur à L’Est Eclair, Jeannine, c’est le nom de ma grand-mère, et Amina, c’est celui qu’elle s’était choisi au moment où elle a changé de nom, au cours de ses voyages, pendant ses phases de schizophrénie ». Sans tomber dans le mauvais humour, et sans exagérer, cette fois ce sont les fans qui vont devenir fous : la réédition du disque est gargantuesque, avec pas moins de 5 inédits, une nouvelle version/maquette de Plus de larmes, trois versions acoustiques, le 1000° du Zénith de Paris avec le pote Roméo Elvis et, en clôture Trop beau en version instrumentale.

Entre autres surprises, il y a cette révélation sur la jeunesse un peu spleen de Lomepal (« J’écoute Elliott Smith à l’avant du bus » sur le superbe Flash) ou encore le classique featuring avec Caballero sur Montfermeil (« On ne va pas maquiller le burn out avec de l’anticernes »). Déjà qualifié d’impudique, au sens où Lomepal s’y livrait très personnellement, « Jeannine » devient avec « Amina » encore plus confessionnel (pour reprendre le titre du prochain album de son frère de rimes Katerine). De très bonne augure pour les concerts prévus à l'AccorHotels Arena le 17 et 18 novembre prochain, et où le Parisien devrait encore faire monter la température à 1000°, loin des tentations marketing dans lesquelles pas mal des gens de son âge semblent se perdre un peu.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS