Les temps changent : Bob Dylan ouvre sa distillerie de whisky

Après avoir créé sa propre marque de whisky en 2018, sobrement intitulée « Heaven’s Door », l’Américain va ouvrir une distillerie à Nashville en 2020.

Trinquer. À 77 ans, et à défaut d’avoir envie de pondre un énième album oublié trois jours après sa sortie, Bob Dylan utilise son temps d’une bien meilleure manière : il fait du whisky. Enfin, il a investi pour créer sa propre marque l’année dernière, « Heaven’s Door », qui propose trois types de whiskies différents. Celui qui a révolutionné la musique à jamais et qui a obtenu le prix Nobel de littérature en 2016 s’apprête donc à transformer une église vieille de 160 ans en distillerie, à Nashville. Pourquoi cette ville ? Pour célébrer les 50 ans de son album « Nashville Skyline » sorti en 1969.

Une distilerie pour hipster. Le lieu, baptisé Heaven’s Door Distillery and Center for the Arts, devrait être prêt pour 2020. Et comme son nom l’indique, il y aura une distillerie, mais aussi un restaurant, une librairie sur le whisky ainsi qu’une salle de concert 360° (avec la scène au milieu, donc). On espère juste que pour l’inauguration, Dylan se contentera de siroter un verre « on the rock » plutôt que de monter sur scène pour « chanter » quelques vieux morceaux. 

Avec modération. Bob Dylan n’est pas le premier musicien à délaisser la guitare pour les vieux tonneaux en bois. Avant lui, Metallica n’a pas hésité à avouer sa passion pour l’orge avec son whisky en édition limitée, que le groupe avait décidé de nommer Blackened. Idem pour Drake. Justin Timberlake est plutôt Tequila et Alt-J aime déguster une petite bière IPA. Mais n'oubliez pas : pas plus de deux verres par jour (et pas tous les jours). 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS