Les 3 événements du MaMA Festival qu’il ne faut pas rater

Depuis 2010, le MaMA Festival met à l’honneur les nouveautés françaises et internationales le temps de trois soirées électriques où se mêlent professionnels de la musique, artistes de tous bords et amateurs de bon son. L'édition 2018 qui a commencé ce mercredi 17 octobre se poursuivra jusqu'au vendredi.

MaMA Mia ! Eddy de Pretto, Ibeyi, Christine & The Queens… Beaucoup ont foulé les scènes du MaMA avant que leur carrière ne décolle, et si « découverte » est le mot d’ordre du festival, l’édition 2018 qui a débuté ce mercredi accueille autant de beaux noms que de jeunes talents encore inconnus au bataillon. Pour 120 représentations réparties dans 11 salles du quartier Pigalle-Montmartre, difficile de ne manquer aucun gig. Mais ne cédons pas à la panique : avec une bonne paire de baskets et une idée de ce qu’il ne faut pas louper, il y a déjà de quoi passer une bonne fin de semaine.

Jeudi : Hey MaMA ! By Cartel

Avis aux hyperactifs en mal de grosses basses, le Folies Pigalle vous ouvre ses portes jeudi à partir de 20h pour une soirée hip-hop assurée par Too Many T’s, Spider ZED et les ex-comparses de Nekfeu, Fixpen Sill. En fin de soirée, l’anglais RHINO et sa future beat électro ascendant funk se chargera d’en finir définitivement avec votre bougeotte. Courbatures garanties.

Jeudi : SCPP au MaMA

Jeudi soir 100% frenchies au Bus Palladium à partir de 21h avec la Pop-Folk de Part-Time Friends, le duo parisiano-provençal aux mélodies enchanteresses. L’inclassable (mais très classe) Adam Naas et ses compositions léchées prendront le relai avant de laisser le final à la fougue de KAMELEON, pour un crescendo savoureux.

Vendredi : LABEL CLUB x MaMA Festival

La rencontre du LABEL CLUB et du MaMA Festival a tout d’une évidence : les deux  s’évertuent farouchement à promouvoir les talents de demain et offrir au public l’occasion d’écouter autre chose que ses playlists archi-figées. Une fois de plus, le pari semble tenu avec une soirée au programme appétissant qui réunit la crème de l’électro-pop. Mamas Gun, qui jouit d’une com’ d’enfer avec son nom, ouvrira le bal avant de laisser la scène à NVDES, le Californien aux relents d’Electric Guest. Le quatuor FORM et le Rochelais Miel de Montagne assureront la deuxième partie de soirée et nous sommes déjà certains qu’ils deviendront « vos » trouvailles, celles que vous ne voudrez jamais partager... Bande d’égoïstes !

Retrouvez toute la programmation du festival ici.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS