Les 25 ans de "Friends" en 5 moments musicaux cultes

Il y a 25 ans, « Friends » débarquait sur les écrans avec un premier épisode qui annonçait des centaines de scènes cultes, dont certaines étroitement liées à la musique. La preuve ici avec ce top garanti sans « I’ll Be There For You » et « Smelly Cat ». Ou presque.

The Tokens – The Lion Sleeps Tonight

L'histoire est désormais connue : Marcel, le singe de Ross au cours de la deuxième saison, était intenable sur le plateau, au point de jouer avec les nerfs des six acteurs principaux. « Marcel avait un dresseur et celui-ci avait des griffures partout sur le visage, révélait Matthew Perry en 2012. Il hurlait des instructions au singe pendant que nous tournions nos scènes. Au final, on a dit à la production : "Nous sommes six, nous sommes plutôt bons, tuez le singe." »

Forcés de revoir leurs écrits, les scénaristes envoient alors Marcel dans un zoo près de Los Angeles. Bon débarras ? Non : Ross apprend que le petit animal est devenu acteur et souhaite lui dire une dernière fois au revoir sur un plateau de tournage. Ce qui donne cet épisode où, WTF complet, on croise Jean-Claude Vandamme, Julia Roberts et les six amis en train d'interpréter en chœur Le lion est mort ce soir.

Chris Isaak – Wicked Game

Des étoiles qui scintillent, une fourrure, une ambiance tamisée : bref, ça pue le sexe entre Ross et Rachel. Le nom originel de l'épisode en atteste (The One Where Ross & Rachel... You Know). La B.O. pour accompagner cet instant sponsorisé par Kleenex (pour sécher ses larmes, on s’entend !) également, puisqu'il s'agit de Wicked Game de Chris Isaak. Un titre romantique à souhait, réutilisé à maintes reprises par des différents réalisateurs en mal d'idées pour illustrer leurs scènes olé-olé, mais rarement aussi mythique que dans cet épisode qui annonce huit années d'allers-retours entre les deux "amis". À noter que Chris Isaak, lui-même, tient un rôle dans un épisode de la saison 2.

The Pretenders – Angel Of The Morning

Chris Isaak n'est pas le seul à avoir trainé dans les studios de Friends. En 1995, Chrissie Hynde de The Pretenders apparait également à l'écran et s'essaye, non seulement à une reprise de Smelly Cat, mais également à une réinterprétation d'Angel Of The Morning de Chip Taylor. Cerise sur le gâteau (enfin, sur le cheesecake, les fans comprendront) : la version de l'Américaine, présente sur la soundtrack de Friends, sera publiée dans la foulée en tant que single. Sans succès, malheureusement. À croire que les producteurs auraient peut-être mieux fait de miser sur cette reprise hilarante d'Endless Love de Lionel Richie par Chandler et Phoebe.

Bernard Herrmann – Taxi Driver

Si Friends est devenu un symbole de ce que l'on nomme couramment la pop culture, au point de scusciter de nombreuses études sociologiques ou d'être régulièrement parodié (par les Simpson, par Jay-Z), c'est aussi une série qui a su se nourrir de la culture populaire américaine. En ouverture de la sixième saison, par exemple, c'est la composition de Bernard Herrmann pour Taxi Driver que l'on entend lorsque Joey et Phoebe rentrent de Las Vegas dans le taxi jaune de cette dernière. Sympa, le clin d'œil.

Jefferson Airplane – Embryonic Journey

Fidèle à la tradition des sitcoms, c'est sur la vue d'un appartement vide que Friends tire sa révérence en 2004 après dix saisons, 236 épisodes, des dizaines de « mais on avait rompu » et une certaine idée du mode de vie américain. Pour illustrer cette ultime scène, Marta Kauffman et David Crane misent sur Embryonic Journey de Jefferson Airplane, un instrumental d'à peine deux minutes composé en 1962 par Jorma Kaukonen, guitariste de la bande et luthier au moment d'écrire cette partition. Adieu, les amis.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS