Le "Random Access Memories" des Daft est-il le meilleur album des années 2010 ?

La plateforme Discogs, qui a réalisé le classement des albums les plus demandés de ces dix dernières années, pense que oui. Et vous ?

Le peuple a parlé. Et si le meilleur moyen de juger les meilleurs albums de la décennie était de demander aux fans ? Le site Discogs, l’une des plus grosses bases de données musicales au monde ainsi qu’un lieu de vente apprécié des collectionneurs, s’est basé sur les albums achetés (ou dans la liste de souhait) des membres, soit plus de 443 000 personnes, pour réaliser son top 200. La première marche du podium est pour un groupe français : les Daft Punk et leur album « Random Access Memories » sorti en 2013. Mené par le tube planétaire Get Lucky, l’album, attendu depuis huit ans, avait plus que consolidé le statut du duo réalisant un gros virage en privilégiant, cette fois, les vrais studios d'enregistrement. Avec, à la clef, des références très claires aux productions mythiques de Quincy Jones pour Michael Jackson (on retrouvera d'ailleurs sur RAM le batteur John Robinson, déjà présent sur le "Off The Wall" de Bambi). 

Flotter dans l'espace. Les morceaux de « Random Access Memories », pensés comme le dernier grand casting capable de réunir toutes les stars des années 1960 à 2010 (Pharrell Williams, Julian Casablancas, Moroder ou encore Nile Rodgers de Chic), sont d’une nonchalance déconcertante. Comme si réaliser ces compositions était d’une simplicité enfantine. Mais la production du disque, incroyable de précision (les batteries et les basses notamment), montre bien que les Daft Punk sont loin d’être des lapins de six semaines. La maîtrise du vocodeur sur les compositions plus lentes (Within, The Game Of Love) contraste avec celles plus rythmées (Get lucky, Instant Crush, Lose Yourself To Dance) pour terminer en beauté avec des pépites comme Beyond ou Contact, comme si les deux aliens retournaient dans leur navette spatiale direction la planète Mars.

Sur le podium avec les Daft Punk, il y un autre Martien : Bowie avec « Black Star » en deuxième et puis Kendrick Lamar « Good Kid, M.A.A.D City » en troisième. Difficile bien sûr d’affirmer que « Random Access Memories » est LE meilleur disque de la décennie. Mais il mérite largement d’être dans le top 10. Et il y a très peu d’albums d’artistes français qui peuvent prétendre à cette distinction. 

Le classement de Discogs est à retrouver ici

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS