La fin d'une époque : Apple débranche définitivement iTunes

Après 18 ans de bons et loyaux services, la plateforme de la marque à la pomme devrait être remplacée par trois nouvelles applications.

Goodbye. En 2001, il y a eu les attentats du 11 septembre, le premier album des Strokes et le lancement d’iTunes, un logiciel bien pratique pour écouter sa musique piratée sur Limewire ou Napster. Presque 20 ans plus tard, la bougie d'anniversaire ne devrait à priori pas être soufflée car Apple va se séparer d’iTunes. Comme on peut aussi utiliser l’application pour regarder des vidéos (films, séries TV, documentaires, etc) et écouter des podcasts, la société de la Silicon Valley serait sur le point de lancer trois nouvelles applications : une pour la musique, une pour les vidéos et la dernière pour les podcasts (et peut-être aussi les livres audio ?). 

En faisant un tour sur les pages Facebook et Instagram de la plateforme, on remarque que la firme a tout supprimé pour transférer ses fans vers les pages Apple TV ou Apple Music. Une manière assez claire d’amorcer le changement.

Ceci était une révolution. Même si iTunes est lancé en 2001, les premières versions remontent à 1998. Au départ, Apple planche sur un simple lecteur audio. Mais avec le lancement du premier iPod la même année, la firme réalise un coup de maître : pour mettre de la musique sur le baladeur, le seul moyen est d'utiliser le logiciel. Comme l'iPod est un succès, fatalement, iTunes l'est aussi. Mais ce n'est pas fini : en 2003, Steve Jobs lance l'iTunes Store et devient un pionnier dans le domaine de la musique en ligne, notamment avec les chansons à 0,99 centimes puis à 0,69 centimes.

Voici ce que dit Apple à l'époque : « La possibilité de pouvoir parcourir l’ensemble du music store par genre, artiste et album, combinée à la preview de qualité HD de n’importe quelle chanson qui permet aux utilisateurs d’explorer la musique de façon entièrement nouvelle, de trouver facilement les hits qu’ils aiment et découvrir des pépites jamais entendues. » La firme noue aussi des partenariats avec de gros labels comme Sony, Universal ou Warner. En 2013, iTunes avait vendu plus de 25 milliards de chansons et était devenu la plateforme numéro 1 de vente de musique.

U2, plus jamais. Mais depuis quelques années, le téléchargement a été délaissé pour le streaming. En 2013, il représentait encore en France 14% des ventes de musiques numériques. Aujourd'hui, il est à 5%. Le streaming payant est quant à lui passé de 7% en 2013 à 41% en 2018, selon les chiffres du Snep. Le modèle économique de l'iTunes Store s'étiole et la fin est donc inévitable. L'écoute en ligne et en illimité est désormais la norme et c'est sûrement dans cette direction, avec Apple Music, que la firme va concentrer une partie de ses efforts. 

L’annonce des nouvelles applications devrait probablement se faire durant la Worldwide Developers Conference le 3 juin, un salon annuel tenu par Apple pour les développeurs. Avec la concurrence féroce sur ces marchés-là, on espère que la marque fera une grande annonce et que les applications seront à la hauteur. Et même si tu as automatiquement mis ce très mauvais album de U2 en 2014 sur nos ordinateurs (5 ans après, ça reste toujours en travers de la gorge), merci pour tout iTunes.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS