Il y a 50 ans, Bowie sortait "Space Oddity" et marchait sur la Lune

La chanson est sortie le 11 juillet 1969, soit cinq jours avant le lancement d’Apollo 11 et neuf jours avant les premiers pas sur la Lune. Un nouveau coffret sort à l'occasion de cet anniversaire qui permet de refaire l'histoire de ce album culte, et forcément un peu lunaire.

Major Tom. À l’été 1968, le jeune Bowie, 21 ans, se rend à plusieurs reprises dans un cinéma de Londres, sous drogues, pour voir 2001: A Space Odyssey de Kubrick. Le film est une révélation et va lui inspirer son premier tube : Space Oddity. Au même moment, David écoute beaucoup « Bookends » de Simon & Garfunkel, et surtout la chanson Old Friends (il va d’ailleurs reprendre certains accords pour sa chanson). Sa relation avec Hermione Farthingale lui donne des « ailes » pour écrire à propos d’un astronaute perdu dans l’espace : Major Tom, le premier alter ego de la carrière de Bowie. 

Timing parfait. Une première démo est enregistrée pour le film promotionnel Love You Till Tuesday, mais elle n’est pas encore au point. Malgré tout, il réussit sa mission puisqu’il signe par la suite avec Mercury Records. La première chose qu’il veut faire : ré-enregistrer une version de Space Oddity. Le producteur Tony Visconti refuse (il n’aime pas la chanson) mais un autre ingénieur du son, Gus Dudgeon, accepte. Le timing est parfait puisque la NASA s’apprête à partir sur la Lune. Le 20 juin, au studio Trident à Londres, Space Oddity est mise en boîte. Plusieurs copies sont envoyées aux États-Unis, mais la chanson n’est pas beaucoup jouée. En Angleterre par contre, les aventures de cet astronaute sont reprises en direct à la télévision, notamment durant l’atterrissage sur la Lune (les paroles et le fait qu’il soit destiné à errer dans l’espace jusqu’à sa mort n’ont apparemment pas choqué la BBC à l’époque).

Un voyage de 50 ans. Space Oddity a bien été le premier succès de Bowie et la chanson qui lui a donné un statut d’artiste international. Mais c’est avec Ziggy Stardust trois ans plus tard que l’Anglais devient réellement un extraterrestre de la musique. Bowie reprend contact avec Major Tom en 1980 dans la chanson Ashes to Ashes. On apprend qu’il semble heureux dans l’espace et qu’il est un junkie. 

Pour fêter les 50 ans de la chanson et de la mission Apollo 11, Parlophone et Warner sortent un coffret de deux 45 tours avec des nouveaux mix de Tony Visconti (qui s’est mordu les doigts d’avoir refusé de collaborer avec Bowie en 1969). Un nouveau clip sera aussi diffusé le 20 juillet lors d’un événement au Kennedy Center de Washington. Il contient notamment des images de l’interprétation live de Space Oddity lors du 50ème anniversaire de David Bowie au Madison Square Garden en 1997. Le voyage n'est pas encore terminé. 

Tout au long du mois de juillet, CANAL+ fête les 50 ans de la mission Apollo avec quatre films à l'antenne (16 levers de Soleil, L’espace demain, La Slow TV et 8 jours de la Terre à la Lune). D'autres programmes sont également prévus sur National Geographic Channel, Planete +, Histoire ou Science et vie TV. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS