Il y a 40 ans, Sony révolutionnait la musique avec le premier Walkman

Sorti le 1er juillet 1979, le TPS-L2 de Sony a été le premier Walkman destiné uniquement à l’écoute de la musique. 40 ans après, son influence est encore grande.

Flash-back. À Tokyo, le 1er juillet 1979, des journalistes prennent un bus direction le parc de Yoyogi où pour la première fois ils pourront écouter des sons directement depuis une petite machine d’environ 15 centimètres : le Walkman. Mais cet engin, qui peut lire des cassettes audio, commence par faire un flop : environ 3000 exemplaires vendus. Le public ne comprend pas pourquoi l’objet ne sert pas à enregistrer. Sony engage alors des célébrités pour faire la promotion de l’objet et demande aux employés de l’afficher fièrement dans les lieux publics. Les ventes augmentent et passent à 27 000 exemplaires à la fin août. Six mois plus tard, le Walkman débarque aux États-Unis.

Le king des 80's. Avec la mode des patins à roulettes, des skateboards et du jogging, les Américains adoptent rapidement le Walkman, hyper pratique. Même si certains États interdisent son utilisation à vélo, il séduit, et dès 1983, les ventes de cassettes dépassent celles des vinyles. Le cinéma en fait un objet culte, de Footloose en 1984 à Retour Vers Le Futur l’année suivante. La Terre entière a adopté le Walkman et se balade avec des casques sur la tête et son Sony autour de la taille, bien en évidence. Les années 1980 ont été l’âge d’or. Les baladeurs étaient waterproof, avaient la radio et même la fonction autoreverse (avec le modèle WM-DD9) qui permettait de changer le sens de lecture sans avoir à retourner la K7. Sauf que Sony, en partenariat avec Philips, pensait déjà à l’avenir. La novelle arme : le Compact Disc. 

Le Walkman fait son come-back ? Au total, Sony affirme avoir vendu 220 millions de baladeurs à cassettes dans le monde en 30 ans. Mais les ventes pourraient ne pas s’arrêter là : depuis quelque temps, elles reviennent à la mode. Un Cassette Store Day, l’équivalent du Disquaire Day pour les K7, existe depuis 2013 et fait la promotion de ce format. Avec un son particulier et un coût nettement moins élevé que le vinyle, elles font leur grand retour. Fatalement, le cinéma (encore une fois) s’en empare : Les Gardiens de la Galaxie, Strangers Things ou encore 13 Reasons Why redonnent une place de choix à ces petites boîtes. Mais de là à dire que la renaissance des cassettes va réhabiliter le Walkman... on n’est pas certain.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS