Gwen Stefani, Izïa, Ben Harper... La prog des Déferlantes s'étoffe de 8 nouveaux noms

À en croire cette deuxième salve de noms, il va falloir se presser pour être aux Déferlantes Sud de France, du 8 au 11 juillet 2020.

Hommage à la scène hexagonale. Fin novembre, les Déferlantes frappaient un grand coup en annonçant les premiers noms de son édition 2020 : Angèle, Lomepal, Ninho, Jean-Louis Aubert ou encore Soprano. Rien de bien surprenant, mais une vraie volonté d’être en phase avec ce qui se fait de plus populaire au sein de la scène française. La programmation de Rilès et d’Izïa correspond à la même ambition : réunir les foules avec des artistes bankable. « Notre programmation se veut fidèle à notre ADN : fédératrice, familiale et ouverte aux nouveaux courants », précisait ainsi l’équipe il y a quelques semaines.

Encore 45 noms. Aux côtés de ces deux nouveaux artistes, il faudra également compter sur quelques gros noms internationaux : des vieux routards (Ben Harper & The Innocent Criminals), des machines à tubes (Black Eyed Peas), des rockeurs jamais réellement remis de leur adolescence (Sum 41) et une star d’une autre époque, Gwen Stefani, dont on est curieux d’entendre les hits (Hollaback Girl, What You Waiting For) résonner au sein du parc de Valmy à Argelès-sur-Mer. Bon, il y a aussi Tones and I et Vitaa & Slimane, mais vous avez compris l’idée : les Déferlantes ont décidé d’avancer sans prise de risque cette année, le but étant de réunir les foules. En masse, si possible.

Pour rappel, il est possible de réserver son week-end ici.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS