Grammy 2020 : Billie Eilish est la première femme à gagner les 4 plus gros trophées

Lors de la 62e cérémonie des Grammy Awards au Staples Center de Los Angeles, la jeune popstar américaine de 18 ans a raflé les quatre principales récompenses : album de l'année, enregistrement de l'année, chanson de l'année et nouvelle révélation de l’année. Au global, une victoire pour elle, mais dans le détail, aussi pour la diversité.

Faites place à la jeunesse. Il y a 39 ans, le chanteur Christopher Cross remportait les quatre Grammys principaux. On était en 1981 et depuis, aucun artiste n’a réussi à l’égaler. Jusqu’à hier soir. 

Billie Eilish, très clairement le phénomène musical de 2019, est la première artiste féminine à repartir avec les « Big Four », les quatre Grammys les plus convoités. Bad Guy est la chanson ainsi que l’enregistrement de l’année, son disque « When We All Fall Asleep, Where Do We Go? » est l’album de l’année et Billie est aussi la révélation de l’année, devant ses concurrents Lil Nas X et Lizzo.

À seulement 18 ans, la jeune artiste explose aussi tous les records d’âge. En effet, Taylor Swift avait 20 ans quand « Fearless » est devenu l’album de l’année en 2010 et Sam Smith 22 ans quand il est reparti avec le Grammy de la chanson de l’année en 2014 (Stay With Me). Et si ça ne suffisait pas, son frère et collaborateur Finneas a été élu meilleur producteur de l’année. À 22 ans, il devient le plus jeune artiste à remporter cette récompense, devant Michael Jackson qui l’avait aussi reçu, mais à 25 ans.

Les logiques respectées. Sinon, comme prévu, tout le monde s’est levé pour danser sur Walk This Way d’Aerosmith et Run DMC. Tyler, The Creator a remporté le Grammy du meilleur album rap (« IGOR »), Lil Nas X est rentré avec le Grammy du meilleur duo pop avec Billy Ray Cyrus et clip de l’année pour Old Town Road, Truth Hurts de Lizzo gagne le titre de meilleure performance pop.

Côté guitares, le disque « Social Cues » de Cage The Elephant est l’album rock de l’année (lol) et Vampire Weekend meilleur album alternatif avec « Father of the Bride », une récompense que le groupe avait déjà obtenue en 2013 pour l’excellent « Modern Vampires of the City ». Enfin, et pour la première fois depuis le début de sa carrière, Elvis Costello a remporté un trophée pour l’un de ses albums avec son groupe Elvis Costello & The Imposters. On ne peut pas tous être aussi précoce que Billie Eilish. 

La liste complète est disponible ici

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS