"Grace", l’album mythique de Jeff Buckley, adapté en roman graphique

Une nouvelle graphique récemment sortie compte bien nous en apprendre davantage sur le premier et unique album de Jeff Buckley, sorti en août 1994.

Comics strip. La bande-dessinée et le rock ont ceci en commun qu’ils ont longtemps été l’apanage de la jeunesse, le symbole d’une contre-culture, le moyen d’envoyer valser les cons et les réactionnaires. Bon, ça c’était dans les années 1960 et 1970. Depuis, les deux genres sont devenus des phénomènes de masse, se sont muséifiés, se sont inspirés l’un et l’autre et ont donné naissance à des projets hyper marketés, tout juste bons à faire plaisir à votre « puriste » d’oncle fan des Rolling Stones.

À la page. Grace, la bd inspirée de la vie (et de l'unique album) de Jeff Buckley nourrit bien plus d’ambition. Enfin, on ne l’a pas encore lu, mais on croit l'auteure Tiffanie DeBartolo sur parole : « Cette histoire dépasse la simple vie de Jeff. C'est aussi l'histoire de son talent extraordinaire et de son esprit éternel sur tous ceux qui découvrent sa musique intemporelle ». Ça sent l'argumentaire marketing à plein nez, mais passons...

C'est l'histoire d'un homme... Alors qu'une nouvelle biographie, alimentée par des extraits de son journal intime, devrait paraître d'ici l'automne (Jeff Buckley : His Own Voice), qu'apporte réellement l'ouvrage de Tiffanie DeBartolo ? Un imaginaire, déjà, façonné par les artistes visuels Pascal Dizin et Lisa Reist, mais aussi des documents d'archives fournis par la mère de Jeff Buckley, Mary Guibert. L'occasion d'en apprendre davantage sur l'intimité d'une légende, passée du statut de jeune rookie de l'East Village au début des années 1990 à celui de martyr, fauché à la fleur de l’âge en mai 1997.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS