Qui est Francis and the Lights, le nouveau protégé de Kanye West ?

Drake, Bon Iver, Chance the Rapper sont fans de lui. Francis Starlite fait tout pour devenir une superstar. Fraîchement signé sur G.O.O.D Music, le label de Kanye, il se murmure qu’il sera très présent sur le prochain album de M. West. Portrait de l’illustre inconnu.

Control freak. Ses interviews sont rares. Difficile de savoir qui est celui qui se fait appeler Francis Farewell Starlite. Un blase clinquant qu’il a déposé à l’état civil. Impossible de connaître sa véritable identité, le bonhomme veut créer le mystère. Son look de dandy est maîtrisé au poil près. Ses vidéos sont des performances qui rappellent Christine and the Queens.

Côté musique, celui qui passe des heures en studio fait dans la pop synthétique ultra léchée avec Auto-tune. « Francis and the Lights » est un one man band, et il est le seul maître à bord.

Businessman. Le chanteur, pianiste et batteur new-yorkais a le sens du marketing. Après avoir lâché ses études en plein semestre, il planifie sa carrière. Il trouve des musiciens, répète pendant un an en secret avant de se produire dans des concerts privés dans un hangar recouvert de draps blancs. Pour sortir son EP « A Modern Promise », il ne signe pas avec un label. Il fait de « Francis and the Lights »… une entreprise. Normative Music Company investit 100 000$ dans la structure, estimant la valeur du groupe à 1 000 000$. Un deal unique dans l’histoire de la musique. Petit malin ou vendu au grand capital le Francis ?

Il a écrit pour Frank Ocean, Das Racist, Birdy ou Drake

De l’ombre à la lumière. Ses disques passent relativement inaperçus. Alors Francis décide de se faire remarquer en écrivant et produisant pour les autres. À son tableau de chasse : Frank Ocean, Das Racist, Birdy ou Drake, avec qui il bosse sur « Karaoke ». Une collaboration qui lui permet de partir en tournée avec le Canadien. Il fait aussi la première partie des MGMT, ses potes de fac, de Ke$ha et de La Roux. Francis peut enfin briller. Sur scène, il a le jeu de jambes de James Brown et une voix de Joe Cocker (sans l’alcool).

Carré VIP. Très vite, le buzz gonfle. Chance the Rapper l’appelle pour « Coloring Book ». C’est le début d’une bromance artistique. Le chicagoan présente Francis à Kanye West. Ensemble, ils sortent Friends avec Justin Vernon de Bon Iver. En mai dernier, Kanye lui fait rejoindre sa team, G.O.O.D Music. À la radio, Chance vient de révéler que, pour créer le successeur de « Life of Pablo », Yeezus a pris Francis sous son aile. Il est entré dans l’Olympe de la pop music. Reste à savoir si le grand public va l’adopter. Suspense…

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS