La folie de Glastonbury en 10 images qui sentent la sueur

Radiohead, Katy Perry, The xx ou encore Solange, Glastonbury vient d'annoncer son line-up complet et ça s'annonce très fort. L'occasion de revenir en images sur l'un des festivals les plus mythiques d'Europe.

Originellement nommé Pilton Festival, Glastonbury tient sa première édition le 19 septembre 1970, le lendemain de la mort de Jimi Hendrix. Une façon symbolique de dire que le rock n’est pas mort ? Les 1500 festivaliers présents ce jour-là pour assister au concert de T. Rex  appelé à la rescousse après le désistement des Kinks  ne diront pas le contraire.

C’est en 1971 qu’apparaît pour la première fois la célèbre Pyramid Stage, installée à l’origine près d’un alignement de sites histoire d’assurer les bonnes vibes durant le festival, organisé cette fois du 20 au 24 juin. Avec Bowie en tête d’affiche.

En 1985, Glastonbury entre dans une nouvelle ère. Cette année-là, malgré la boue, ce sont plus de 40 000 festivaliers qui font le déplacement près de Bristol pour assister aux concerts d’Echo and the Bunnymen, The Style Council ou Joe Cocker. Mine de rien, en quinze ans, le festival anglais a doublé son audience.

Aujourd’hui, Glastonbury continue plus que jamais d’affoler les festivaliers. Les campeurs également : chaque année, ce sont ainsi plus de 100 000 tentes qui se réunissent sur le site, surnommé depuis « Tent City ».

C’est en 1995 qu’apparaissent clairement dans la programmation les concerts électro. À l’affiche : Massive Attack, Carl Cox ou encore The Prodigy, dont le show sur la principale scène de Glastonbury continue de faire pogoter vingt-deux ans après.

Toujours en 1995, Robbie Williams, sur le point de quitter Take That, apparait sous un nouveau look, les cheveux blanchis. Prêt à se réinventer, il rejoint même Oasis sur scène le temps d’une danse devenue mythique. Parce que complètement bourré ? Sans doute.

Habitués à la boue, les festivaliers de Glastonbury ne s’attendaient sans doute pas à ça en 2007 : la pluie est tellement forte que les tentes pataugent dans l’eau noircie par la terre et que certaines voitures mettront plus de neuf heures pour quitter le site le dimanche soir.

En 2011, Radiohead et Pulp viennent donner un concert surprise sur la Park Stage. Forcément, c’est l’euphorie dans le public.

Publiée en 2014, cette photo fait alors le tour des médias et des réseaux. Choquante, elle montre l’envers du décor de Glastonbury, du bordel monstre laissé par les 175 000 festivaliers après trois jours de fête. À l’époque, le journal anglais The Metro sortait même les chiffres : pour nettoyer cette pagaille, il avait fallu l’investissement de 800 personnes pendant six semaines pour collecter les déchets et nettoyer les près de 5km2 ravagés. Montant de l’opération ? Un million d’euros.

Accueilli en 2015 par les photos de la sextape de son épouse brandies par la foule, Kanye West ne conservera sans doute pas un souvenir mémorable de son passage à Glastonbury. Une pétition signée par 140 000 personnes avait même été lancée quelques semaines plus tôt pour réclamer son remplacement par un groupe de rock. Taquin, l’Américain se lance alors dans une reprise (ratée) de Bohemian Rhapsody de qui vous savez. L’amour fou, en quelque sorte.

Toutes les infos sur l’édition 2017 ici.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS