Une expo sur la musique électro à la Philharmonie de Paris

Ça se passera du 9 avril au 11 août 2019, et la musique de l’événement sera composée par Laurent Garnier.

Putain, 30 ans. Quand on voit les gamins enchainer les « samedimanches » à la Concrete ou partout en France, dur d’imaginer que l’électro est parfois deux fois plus vieille qu’eux. Apparue dans les 70’s avec les machines de Kraftwerk puis popularisée dans la décennie suivante sous l’impulsion de la bande techno de Détroit (Juan Atkins, Derrick May, Jeff Mills), le mouvement qui fait danser inspirera ensuite des Français comme Garnier, les Daft, Jacques et même Orelsan dans ses emprunts dance à Stromae. C’est cette histoire vieille de plus de trois décennies que la Philharmonie de Paris racontera au printemps, porte de Pantin, avec l’expo « Rêve électro ».

Expo à 120 battements par minute. De Berlin à Paris, des raves anglaises à la house de Chicago, cette rétrospective devrait à priori nous changer des visites poussiéreuses dans les musées pour cinquantenaires. Le simple fait que le commissariat de l’expo ait été confié à l’expert Jean-Yves Leloup, auteur, DJ et journaliste électronique passé par Radio Nova, Libé ou Tsugi, devrait rassurer les angoissés de l’audio guide. Et si l’on vous dit qu’Arnaud Rebotini viendra jouer live la B.O. de 120 Battements par minute, et que Laurent Garnier a été missionné pour imaginer la B.O. de l’expo, logiquement vous devriez avoir envie de put your hands up.

2018, année électronique. Cette exposition mise en scène par le collectif 1024 Architecture, à qui l’on doit notamment les installations lumineuses d’Étienne de Crécy, arrive à un moment où l’électro semble n’avoir jamais été aussi bien célébrée. On savait déjà que la SACEM s’était alliée au Ministère de l’Éducation Nationale pour former des collégiens au Djing, mais ce n’est pas tout : du 11 avril au 24 juin, c’est Pedro Winter qui s’installera aux Galeries Lafayette pour faire rimer clubbing et shopping, et à Strasbourg, c’est carrément une école dédiée aux musiques électroniques qui vient d’ouvrir. On peut donc le dire sans trembler : en 2018 (et 2019), le beat va encore tout électroniquer.

Plus d’infos sur l’expo Rêve Electro ici.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS