Qui es-tu Le Motel, producteur de Roméo Elvis ?

La sortie de « Morale 2luxe » n’est pas juste l’occasion de célébrer le talent de Roméo Elvis. C’est aussi le moment de rendre hommage à son producteur, Le Motel, artiste bruxellois convoité par le gratin de la scène belge (Témé Tan, Veence Hanao).

École bruxelloise. Entre Damso, Isha, Caballero & JeanJass ou Roméo Elvis, le moins que l’on puisse dire est que l’on ne s’ennuie pas dans les salles de concert belges ces derniers mois. Ce qu’on oublie souvent de rappeler, en revanche, c’est l’importance de certains producteurs derrière cette dite « nouvelle scène du rap belge ». Car, si certains continuent de végéter injustement à l’ombre (BBL, à la production pour Krisy ou Caballero & JeanJass), d’autres ne demandent qu’à briller. Fabien Leclercq, par exemple : issu de la génération SoundCloud et plus connu en tant que Le Motel, le producteur bruxellois fait certes parler de lui aux côtés de Roméo Elvis, mais son CV connaît déjà bien d’autres faits d’armes.

Un touche-à-tout. Depuis son premier projet (« 45°34°50 », un EP trois titres distribué gratuitement par TAR, un label de Los Angeles), Le Motel se plaît à expérimenter les sons. Il suffit d’écouter « Oka », son premier disque physique. Tout est là : on y entend aussi bien l’influence des musiques électroniques que des samples des pygmées d’Afrique centrale ou du Vanuatu en Océanie.

Elvis réinventé. Lorsqu’il rencontre Roméo Elvis, c’est la même envie de tester des sons inédits qui l’habite. En clair : hors de question de se laisser aller à la nostalgie ou de s’inscrire dans la même démarche et la même esthétique que DJ Mars ou DJ Sek, les cerveaux du collectif Time Bomb (Lunatic, Oxmo Puccino, X-Men, etc), qu’il admire. Ce qu’il veut, c’est éloigner le rappeur belge du boom-bap à 90 BPM pour l’amener vers des instrus plus ancrées dans la house de Chicago ou la UK Garage.

Des projets en pagaille. Visiblement, cette approche du son plaît de plus en plus, de Témé Tan à Veence Hanao, dont Le Motel est à la production du prochain album. Après ça, il sera temps pour lui de se recentrer sur ses projets personnels, sur son travail de graphiste et sur son festival d’art numérique à Bruxelles, Les Garages Numériques. En attendant, c’est grâce à « Morale 2luxe » de Roméo Elvis qu’il parvient à se faire un nom et à surprendre tout en conservant son envie initiale : composer des morceaux qui échappent aux tendances et vont bien au-delà de l’immédiateté d’un tube.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS