En Ouganda, un jeune DJ assassiné parce qu'il jouait "de la musique chiante"

Jerry Okirwoth, DJ et étudiant à la Parombo Secondary School en Ouganda, est décédé le 16 janvier.

Sans voix. Le mercredi 16 janvier, Jerry Okirwoth se produit dans un club du district de Nebbi, situé dans le nord-ouest du pays. Il fait son set, mais la musique qu’il joue n’est pas au goût de tout le monde. Et ce soir-là, le choix de sa playlist a coûté la vie du jeune homme : des personnes du public l’ont assassiné et la raison invoquée par les meurtriers est aussi insensée qu’effroyable, la musique était ennuyante. Le DJ n'aurait pas su passer la musique que certaines personnes voulaient entendre et la sentence fut radicale. 

Les boites de nuit sont fermées. Le commissaire du coin, William Bob Labeja, a reproché au directeur de l’établissement de ne pas avoir fait le nécessaire afin de protéger le DJ de la foule en colère. Il a déclaré à la presse locale que toutes les discothèques du comté devaient fermer car l’insécurité rend les choses compliquées. Faites passer le message à David Guetta et dites-lui de ne pas aller faire de concerts en Ouganda. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS